Cela vous intéressera aussi

Le 7 mars 1973 l'astronomeastronome tchèque Lubos Kohoutek découvre une comètecomète officiellement désignée C/1973 E1. Les astronomes calculent rapidement qu'il s'agit d'une comète de longue période (plus de 100.000 ans) sans doute issue du nuage de Oortnuage de Oort, un immense réservoir de comètes situé à 50.000 unités astronomiquesunités astronomiques (près d'une année-lumièreannée-lumière).

La trajectoire hyperbolique de l'astreastre chevelu indique qu'il s'agit de son premier passage dans le Système SolaireSystème Solaire, ce qui laisse penser que la comète va connaître un dégazagedégazage très important et donc un passage spectaculaire au périhéliepérihélie le 28 décembre. Kohoutek est alors annoncée par les médias comme "la comète du siècle".

Malheureusement la comète est plus discrète que prévu : de magnitudemagnitude 4, elle est tout juste visible à l'œilœil nu lorsqu'elle passe au périhélie et les médias profitent de l'actualité politique de l'époque pour la renommer "comète Watergate" !

Elle reste quand même aux yeux des astronomes une belle voyageuse avec une queue de 25 degrés apparent, mais vexés par leurs estimations trop optimistes, les scientifiques vont alors devenir très prudents en matièrematière de prévisions cométaires. Trois ans plus tard, la splendide comète Westcomète West passera dans l'indifférence quasi-générale.