Dans les yeux de Thomas Pesquet : le palmier de Dubaï vu de l'espace

Classé sous :Thomas Pesquet , ISS , Terre

Dubaï, la ville de la démesure et des extrêmes, se porte bien, puisque cette année elle organise l'Exposition universelle 2020. Le thème choisi pour cette édition est : « Connectés les esprits et construire le futur » et déjà elle est considérée comme la plus grande Exposition universelle de tous les temps, avec ses 4,32 km2 de superficie. Soit l'équivalent de 600 terrains de football. 

L'astronaute Thomas Pesquet a été choisi pour être l'un des parrains du Pavillon français - au côté de la chef pâtissière française Jessica Préalpato - car il incarne, selon ses propres termes, « les valeurs de l'innovation technologique », mais surtout « vertueuses pour l'environnement »

Finalement, cet évènement est une occasion unique pour cette ville, qui s'est fait connaître grâce à ses folies architecturales, au mépris parfois des défis environnementaux et du coût humain.

En tout cas, grâce à Thomas Pesquet vous pouvez contempler toute la splendeur de ce monde, avec son cliché d'une des deux îles en forme de palmier, surnommée Palm Jumeirah. Un bout de terre artificielle, façonnée par des millions de tonnes de sable et habitable au prix d'une dépense d'énergie colossale.

L'île « Palm Jumeirah », située dans le golfe Persique, sur les côtes de l'émirat de Dubaï. Photographiée par l'astronaute français, en 2021. © ESA/Nasa, T. Pesquet