Le silence d'Opportunity s'éternise, mais la Nasa n'a pas dit son dernier mot

Classé sous :mars , opportunity , rover martien

Après les nouvelles aventures de Curiosity, un petit mot sur Opportunity. Situé de l'autre côté de Mars, le petit rover qui vient de fêter le quinzième anniversaire de son arrivée, demeure silencieux depuis ce jour de juin 2018 où il a fait son dernier appel à la Terre. À cette période, le ciel assombri par la tempête globale l'a plongé dans un profond sommeil.

Depuis cet épisode météo tourmenté, plus personne n'a reçu de nouvelles bien que les pilotes du robot multiplient les tentatives pour le réveiller (600 en sept mois !). Mais les membres de la mission n'ont toujours pas dit leurs derniers mots et, pour ce faire, lancent au cours des prochaines semaines de nouvelles commandes. Il y a encore de l'espoir d'autant que les alizés martiens ont pu depuis balayer la poussière sur ses panneaux solaires, assez en tout cas pour que le rover reprenne un peu d'énergie. Mais il faut aussi se dépêcher car « winter is coming » (l'hiver arrive) sur Mars.

Opportunity photographie son ombre sur le sol martien en 2017, à Sol 4782. © Nasa/JPL-Caltech/Kevin M. Gill

« Nous avons utilisé et continuons d'utiliser de multiples techniques pour tenter de contacter le rover », a fait savoir John Callas, qui est en charge d'Opportunity au JPL« Ces nouvelles stratégies de commandes s'ajoutent aux commandes de "balayage et de bip'' que nous transmettons au rover depuis septembre ». Au lieu de seulement écouter Opportunity (« balayage et bip »), la Nasa explique que l'idée est d'envoyer des commandes pour que le rover réponde par un bip.

Opportunity ne donne toujours aucun signe de vie, mais la Nasa persévère. © Nasa/JPL/Cornell University

Opportunity ne donne toujours aucun signe de vie, mais la Nasa persévère. © Nasa/JPL/Cornell University