Chang'e 4 sur la face cachée de la Lune vue depuis l'espace par la Nasa

Classé sous :Chang'e 4 , face cachée de la Lune , Nasa

Cela faisait un bon mois qu'on attendait cette image ! Depuis le 3 janvier 2019 pour être exact, dès l'arrivée historique de Chang'e sur la face cachée de la Lune. La sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) de la Nasa a enfin survolé, le 30 janvier, le site d'atterrissage de la sonde chinoise, mettant brillamment en exergue le contraste saisissant entre l'immensité des reliefs lunaires et la petitesse de nos engins spatiaux.

Le cratère von Kármán, terrain de jeu lunaire de la mission chinoise Chang'e 4, vu par la sonde spatiale américaine LRO en orbite autour de la Lune le 30 janvier 2019. L'atterrisseur est le tout petit point blanc indiqué par les deux flèches. Le rover Yutu 2 n'est pas visible. Les montagnes au loin forment la paroi occidentale du cratère von Kármán. Le petit cratère que l'on voit très clairement au milieu de l'image fait 3.900 m de diamètre et 600 m de profondeur. © Nasa/GSFC/Arizona State University

La sonde Chang'e 4, constituée d'un atterrisseur et d'un rover, s'est posée dans le cratère Von Kármán, d'un diamètre de 186 km, lui-même niché dans le gigantissime bassin d'impact Pôle Sud-Aitken, de 2.500 km de diamètre. La paroi intérieure du cratère s'élève à une altitude écrasante  de plus de 3.000 mètres, en arrière-plan du cliché pris par l'orbiteur LRO, tandis que l'atterrisseur de la mission Chang'e 4 se réduit à un minuscule point d'à peine 2 pixels de largeur. Le rover, encore plus petit, n'est même pas discernable. LRO était à 330 km de distance du site d'atterrissage.

L'atterrisseur de la mission Chang'e 4 sur la face cachée de la Lune vu par l'orbiteur de a Nasa LRO, le 30 janvier 2019 (le point brillant entre les deux flèches). Le rover Yutu 2 n'est pas visible. Le cratère au centre de l'image, à quelque distance de l'atterrisseur, mesure 440 m de diamètre. © Nasa/GSFC/Arizona State University
La face cachée de la Lune vue par le satellite chinois DSLWP-B/Longjiang. Notre Planète bleue au loin, paraît bien petite. © Dwingeloo Radio Observatory

La face cachée de la Lune vue par le satellite chinois DSLWP-B/Longjiang. Notre Planète bleue au loin, paraît bien petite. © Dwingeloo Radio Observatory