Osiris-Rex découvre de l'eau sur l'astéroïde Bennu !

Classé sous :Bennu , Osiris-Rex , Nasa

Déjà une première découverte pour Osiris-Rex, la sonde partie jouer au cow-boy avec l'astéroïde Bennu ! Sa cible renfermerait de l'eau - beaucoup d'eau - dans des minéraux argileux, a annoncé la Nasa.

Osiris-Rex a rejoint Bennu le 3 décembre, aboutissement de deux ans de voyage. Lors de la phase d'approche finale, débutée à la mi-août, les deux spectromètres de la sonde, OVIRS et OTES, qui observent dans le visible et l'infrarouge, ont relevé la présence de minéraux hydratés. Plus précisément, des molécules contenant des groupes hydroxyles -OH, constitués d'un atome d'oxygène lié à un atome d'hydrogène, seraient emprisonnées dans les argiles de l'astéroïde.

« Nous avons trouvé de l'eau sur Bennu ! » © Nasa's Osiris-Rex, Twitter

La présence de minéraux hydratés en abondance sur Bennu, est une « immense surprise » qui « confirme que cet astéroïde, un reliquat des premiers instants de la formation du Système solaire, est un excellent spécimen [d'étude] pour la mission Osiris-Rex », déclare Amy Simon, du Nasa Goddard Space Flight Center. Cela suggère que l'astéroïde parent dont est issu Bennu, bien plus gros que ce dernier, contenait probablement de l'eau liquide. Avec 500 m de diamètre environ, Bennu lui-même est d'un gabarit trop petit pour cela.

L'astéroïde parent de Bennu renfermait de l'eau liquide dans un lointain passé. De futures missions pourraient essayer d'exploiter l'eau des astéroïdes comme Bennu, révèle la Nasa. © Nasa's Osiris-Rex, Twitter

Osiris-Rex est la première mission d'échantillonnage d'astéroïde de la Nasa. La récolte est prévue pour 2020 et son retour sur Terre, les coffres remplis de poussières de Bennu, est attendu pour 2023. 

L'astéroïde Bennu vu avec un luxe de détails par Osiris-Rex le 2 décembre, à 24 km de distance. Cette image composite a été créée à partir de douze images prises par la PolyCam de la sonde. © Nasa/Goddard/University of Arizona

L'astéroïde Bennu vu avec un luxe de détails par Osiris-Rex le 2 décembre, à 24 km de distance. Cette image composite a été créée à partir de douze images prises par la PolyCam de la sonde. © Nasa/Goddard/University of Arizona