Une « comète rasante » qui pourrait devenir très brillante

Classé sous :Astronomie , comète , noyau cométaire

MàJ 28 août 2020

Cette comète découverte il y a seulement deux jours s'est volatilisée sous les yeux de Soho. Présumée appartenir au groupe de Kreutz, composé des restes d'une comète géante qui se serait brisée il y a plus 1.000 ans, celle-ci était un de ses plus gros morceaux qui aurait pu devenir très brillant ces prochains jours, s'il avait survécu au « feu » du Soleil. Mais ce dernier l'a littéralement grillé. On peut la voir se désintégrer dans le champ des coronographes Lasco C3 et Lasco C2 du satellite d'observation solaire. La comète éphémère était encore à environ 350.000 kilomètres de notre Étoile quand elle a été réduite en poussière. Une comète de plus, anéantie par le Soleil.

La comète fonce vers le Soleil. Les températures élevées et le rayonnement ont pulvérisé la « comète rasante » comme on peut le voir ici dans le champ du coronographe Lasco C3 de Soho. © Nasa, ESA, Soho

---------------------------------------------------------

Il s'en passe des choses à proximité du Soleil. Les astronomes viennent encore de découvrir une « comète rasante » (sungrazer comet) dans les alentours de notre Étoile. Apparue d'abord dans le champ du coronographe Lasco C3 du vénérable satellite Soho, elle vient d'entrer dans celui de Lasco C2. Elle fonce tout droit vers le Soleil.

Pour Karl Battams, nouveau chercheur principal de Lasco, cette petite comète pourrait devenir très brillante rapidement, à mesure qu'elle s'approche de l'étoile. Sa magnitude pourrait culminer à 2 ou 3, si et seulement si, elle tient le choc du rayonnement solaire, de la gravité et bien sûr des températures infernales qui règnent aussi près du foyer du Système solaire.

Tout indique qu'elle appartient au groupe de Kreutz, grande famille éclatée et typique de comètes rasantes, supposées issues des restes d'une comète géante. Cela en fait une de plus, donc, pour le compte de Soho, lequel, on le rappelle, en a déjà découverte plus de 3.000 en 25 ans. Un petit morceau de plus qui, malheureusement, semble se dissoudre avant de raser le Soleil. Les dernières images partagées par Karl Battams nous montrent un astre livide et en morceaux. « Cette queue n'est pas une queue de comète typique, c'est plutôt une trainée de débris parsemée de rochers » commente le chercheur. Nul doute que d'autres pièces du groupe de Kreutz vont suivre, comme c'est vraisemblablement le cas depuis plus de 1.000 ans.

Une belle comète rasante qui fonce vers le Soleil, observée le 27 août 2020. © Nasa, ESA, Soho
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Soho vient de découvrir sa 4.000e comète  Le satellite Soho vient de franchir une nouvelle étape avec la découverte de sa 4.000e comète. Cet événement est d'autant plus important que l'observatoire ne se destinait pas à l'observation de tels objets au moment de sa mise en orbite il y a 25 ans déjà.