La sonde New Horizons n’est plus qu’à 187 millions de kilomètres de la première cible de sa mission, Pluton. Sur les images réalisées par la sonde spatiale à l’occasion du 85e anniversaire de la découverte de la planète naine par Clyde Tombaugh, l’astre n’apparaît plus comme un minuscule point lumineux.
Cela vous intéressera aussi

Il y a 85 ans (janvier-février 1930), lorsque l'astronomeastronome Clyde Tombaugh observait pour la première fois PlutonPluton, il ne pouvait distinguer qu'un minuscule petit point lumineux. Il en fut ainsi durant des décennies pour tous ceux qui souhaitaient l'étudier. Grâce au télescope spatial Hubbletélescope spatial Hubble, on en a certes appris un plus à son sujet et ses satellites qui l'accompagnent (CharonCharon, Nyx, HydreHydre, Styx et Kerbéros) sans pour autant connaître son véritable visage...

Actuellement à quelque 187 millions de km de l'ex-neuvième planète du Système solaireSystème solaire, New Horizons est arrivée au seuil de cette région lointaine, au-delà de l'orbiteorbite de NeptuneNeptune, où croise la planète naine. À cette distance, la sonde spatiale commence à y voir plus clair et, d'ailleurs, sur les images obtenues avec l'instrument Lorri (Long-Range Reconnaissance Imager) les 25 et 27 janvier 2015, Pluton occupe... 2 pixelspixels et Charon 1 pixel (contre 1 et 0,5 sur les clichés réalisés en juillet 2014).

La sonde New Horizons, en vue d'artiste, au passage près de Pluton et de Cahron. La scène devrait devenir réalité le 14 juillet 2015. © JPL/Nasa

La sonde New Horizons, en vue d'artiste, au passage près de Pluton et de Cahron. La scène devrait devenir réalité le 14 juillet 2015. © JPL/Nasa

Pluton et Charon en vue

« (...) La planète naineplanète naine va continuer de grossir de plus en plus sur les images à mesure que la sonde New Horizons se précipite sur sa cible, commente Hal Weaver, de l'équipe scientifique de la mission. Les nouvelles photos de Lorri [un télescope, NDLRNDLR] démontrent également que les performances de la caméra n'ont pas changé depuis que la sonde a été lancée, il y a plus de 9 ans. »

En attendant l'arrivée de NH, prévue le 14 juillet, la NasaNasa a indiqué que des centaines d'autres images seront prises au cours des prochains mois afin de mieux évaluer sa distance avec Pluton et de préparer son approche. À cet égard, une première manœuvre est programmée le 10 mars.

Les chercheurs et le grand public attendent avec impatience cette rencontre avec cet astreastre sombre et méconnu. Pour la première fois, nous découvrirons sa surface, ses reliefs, l'atmosphèreatmosphère ténue qui l'enrobe de même que nous ferons connaissance avec ses luneslunes et pourquoi pas, ses anneaux...