Sciences

Vivez la Coupe du nano monde des terrains de football !

ActualitéClassé sous :physique , nano soccer , terrain miniature

Si les allemands ont dû renoncer à la Coupe du monde de football à l'issue d'un parcours haut en couleurs, nul doute qu'ils ont d'ores et déjà remporté la Coupe des supporters et des fans du ballon rond. En témoigne cette œuvre du spécialiste en nanotechnologie allemand Stefan Trellenkamp, de l'université de Kaiserslautern, qui, pendant que la rumeur emplissait les stades, assemblait peu à peu ce qu'il estime être... le plus petit terrain de foot au monde !

Buuuuuuuuttttttttttt ! Ce terrain mesure 500 nanomètres par 380 ! (Crédits : Trellenkamp / Uni Kaiserslautern)

Le plus petit terrain de football au monde

Le terrain qui figure ci-dessus ne mesure que 500 nanomètres par 380 et, pour assister au match, les spectateurs n'ont pour seule possibilité que de se pencher sur un microscope électronique. Le gazon de la pelouse a été remplacé par du plexiglas (Polyméthacrylate de méthyle) et, pour tracer les lignes du nano terrain dont il est le gardien, Stefan Trellenkamp a eu recours à un faisceau d'électrons... Une tâche qui lui a demandé une journée de travail.

« Je suis vraiment très fier ! Le seul problème, c'est que je ne sais pas quoi faire de ce nano terrain de football. Je ne peux pas l'exposer, étant donné que personne ne peut le voir ! »

Alors, une suggestion peut-être : pourquoi ne pas attendre que 22 nano joueurs soient également modélisés ? Alors, après la Coupe de monde de football et celle des robots, on assisterait à la Coupe du monde du nano soccer ! Un événement de taille !

La Coupe du nano monde des terrains de football

A l'intention de ceux qui auraient pu être amenés à se dire « quelle idée ! » en lisant le début de l'article : l'envie de concevoir un nano terrain n'a pas germé que dans l'esprit de Stefan Trellenkamp. En effet, la concurrence faisait rage, à tel point qu'on peut même parlé d'une Coupe du nano monde des terrains de football ! La preuve en images :

Le numéro deux : un terrain de 510 nanomètres sur 380, qui a été dessiné par Matthias Kahl et Jörg Merlein, de l'université Konstanz (Crédits : M. Kahl / J. Merlein / Uni Konstanz)
Le terrain de 600 nanomètres par 400 conçu par une équipe de l'université de Brême, composée de Stephan Figge, Timo Aschenbrenner, Jens Dennemarck, Carsten Kruse et Torben Rohbeck (Crédits : Uni Bremen)
Le terrain dessiné par une équipe de l'université de Hambourg (1000x700 nanomètres) (Crédits : D. Stickler / Uni Hamburg)

C'est donc l'allemand Stefan Trellenkamp, de l'université de Kaiserslauter, qui remporte la Coupe du nano monde des terrains de football. Mais, au fait, où est donc passé le nano podium ?

Cela vous intéressera aussi