Sciences

La lumière au ralenti

ActualitéClassé sous :physique , photon , lumière

Si certains rêvent de dépasser la vitesse de la lumière de 300000 km/s, d'autres ne sont pas si pressés. Michal Bajcsy et ses collègues de l'Université d'Harvard ont ainsi réussi à immobiliser des photons, et donc la lumière, pendant quelques centièmes de millisecondes.

La lumière au ralenti

En 2001, une autre équipe avait abouti à un résultat comparable, mais par une méthode différente. Dans cette première expérience, un faisceau de lumière a été envoyé à travers un gaz de rubidium. Les chercheurs ont ensuite éteint le laser, les caractéristiques des photons étant absorbés par les atomes de rubidium qui, par la suite, ont été capables de restituer les informations lorsqu'un nouveau faisceau est venu illuminer le gaz. L'information quantique peut ainsi être stockée puis rendue.

Le travail qui fait aujourd'hui l'objet d'une publication utilise le même principe, mais cette fois, un second laser est également envoyé dans le sens opposé au moment de restituer le flux de photons. Ces derniers sont alors pris au piège entre les deux flux contraires et se figent, sans altération de l'état quantique ou perte d'énergie.

Et c'est sur ce point que réside tout l'intérêt de cette démarche novatrice, car elle ouvre la voie à la manipulation et au traitement de l'état d'un photon. Une avancée qui concerne en premier lieu les secteurs de recherche en cryptographie quantique ou de développement de l'ordinateur quantique.

Cela vous intéressera aussi