Le prix Crafoord 2012, équivalent du prix Nobel pour d'autres disciplines, vient d’être attribué à Jean Bourgain et Terence Tao pour leurs contributions protéiformes à plusieurs domaines des mathématiques, souvent à l’aide de l’analyse harmonique. Les deux chercheurs étaient déjà des lauréats de la médaille Fields.
Cela vous intéressera aussi

Le prix créé par Holger Crafoord pallie les manques du prix Nobel depuis 1982 en récompensant selon les années des chercheurs en sciences naturelles (comme la géologiegéologie), astronomie et mathématique. Tout comme en 2008, le prix Crafoord est allé cette année à deux mathématiciens. Le prix attribué également à deux astronomes n'a pas été partagé mais divisé en deux, il s'agit donc désormais d'un second prix, qui récompense Jean Bourgain et Terence Tao. Tout comme Tao, Bourgain qui est aujourd'hui professeur à l'Institute for Advanced Study à Princeton (États-Unis) avait déjà reçu la médaille Fields de mathématique au début des années 1990. 

On dit souvent que les mathématiciens sont soit des bâtisseurs de théories soit des résolveurs de problèmes. Bien sûr, il n'existe pas une division aussi nette entre les chercheurs mais elle reflète une part de vérité. En tout état de cause, c'est par leur capacité à résoudre des problèmes dans un grand nombre de domaines des mathématiques, en établissant des ponts insoupçonnés à l'aide de l'analyse harmonique, que les deux chercheurs se sont faits un nom.

Terence Tao, le surdoué docteur en mathématique à l'âge de 21 ans, est aujourd'hui professeur à l'Université de Californie à Los Angeles, États-Unis. Il a reçu, avec Bourgain, le prix Crafoord de mathématique. © Reed Hutchinson/Ucla

Terence Tao, le surdoué docteur en mathématique à l'âge de 21 ans, est aujourd'hui professeur à l'Université de Californie à Los Angeles, États-Unis. Il a reçu, avec Bourgain, le prix Crafoord de mathématique. © Reed Hutchinson/Ucla

Une composante majeure des mathématiques pures et appliquées

L'Académie royale suédoise des sciences a décerné à ces deux hommes le Prix Crafoord en mathématiques, « pour leur travail brillant et novateur dans les domaines suivant analyse harmonique, équationséquations aux dérivées partielles, théorie ergodique, théorie des nombres, combinatoire, analyse fonctionnelle et informatique théorique ».

L'analyse harmonique remonte aux travaux de Fourier et ses applicationsapplications théoriques et pratiques sont considérables, que ce soit pour faire du traitement des images en astronomie ou pour faire de l'analyse des signaux. De la mécanique céleste aux ondes sismiquesondes sismiques en passant par la théorie des particules élémentairesparticules élémentaires, l'analyse harmonique est omniprésente. Mais tout comme d'autres mathématiciens avant eux (on peut citer G.-H. Hardy et J.-E. Littlewood), Tao et Bourgain ont aussi utilisé les outils de l'analyse harmonique dans le domaine de la théorie analytique des nombres, par exemple celle des nombres premiersnombres premiers.