L’Internet des objets a permis le développement d’objets connectés dans tous les secteurs d’activités, que ce soit pour une utilisation industrielle ou grand public. © Blue Planet Studio, Adobe Stock.
Sciences

L’internet des objets : fantasme futuriste ou réalité déjà bien ancrée ?

ActualitéClassé sous :EPITA , internet des objets connectés , IoT

Montres, aspirateurs, brosse à dent, voiture… Les robots nous envahissent et prennent de plus en plus de place dans notre vie quotidienne. Mais en quoi consiste vraiment l’internet des objets et ces robots connectés vont-ils vraiment tous nous remplacer ? Découvrez l’analyse d’EPITA dans En Vrai.
 

Cela vous intéressera aussi

Malgré une progression plus lente qu’attendue, le marché des objets connectés fait peu à peu sa place dans l’économie mondiale. Voiture autonome, smartphone, vidéosurveillance, les objets connectés sont déjà présents dans notre quotidien. Pourtant c’est bien dans l’industrie que l’Internet des objets s’est le plus développé.

L'Internet des Objets décrypté dans En Vrai, par EPITA.

L’IoT, qu’est-ce-que c’est ?

L’internet des objets, ou IoT pour Internet of things, est un concept définissant l’extension d’Internet à des objets physiques. Cela regroupe les objets connectés, mais aussi les capteurs, les logiciels et le réseau grâce auxquels ces objets fonctionnent. Tout objet connecté fonctionne grâce à un logiciel, qui permet de récolter des données, traitées ensuite dans le cloud. Il s’agit donc d’objets programmés et programmables, pouvant interagir grâce à une connexion Wifi, bluetooth ou 4G.

Retrouvez tous les épisodes de la websérie ici © EPITA

Internet des objets : pour quels usages ?

On retrouve les objets connectés dans deux applications principales : une application industrielle et une application quotidienne. Au niveau de l’industrie, les objets connectés sont très bien implantés dans différents secteurs d’activités : automobile, aéronautique, agriculture, santé, commerce, secteur public, logistique…
L’application quotidienne, dite grand public, peine un peu à se développer malgré l’eldorado annoncé. Même si de très nombreux objets du quotidiens connectés existent (brosse à dent, aspirateur, montre, domotique…), le business model a du mal à se mettre en place et les objets connectés ont du mal à prouver leur utilité au quotidien. Il faut qu’il y ait une cohérence et une logique dans l’offre de produits connectés proposés et pas seulement une offre de produits indépendants.

Les problématiques de sécurité informatique et de protection des données restent un frein au développement total des objets connectés dans notre vie quotidienne. © NicoElNino, Adobe Stock.

Pourquoi les objets connectés peinent-ils à se déployer ?

Si dans le milieu industriel, l’utilisation d’objets connectés peut être facilement reliée à une meilleure gestion et donc à un retour sur investissement important, la perception de l’intérêt de ces objets dans la vie quotidienne reste plus vague. Pour beaucoup, les objets connectés relèvent plus du gadget qu’autre chose, et restent intrusifs. S’ajoute à cela la peur du piratage et la question de l’utilisation des données privées. Pourtant la population est prête à utiliser ces nouvelles technologies, l’utilisation du smartphone ou des outils d’assistance à la conduite en sont les parfaits exemples.

Rendez-vous la semaine prochaine pour le dernier numéro de En vrai, consacré à l’imagerie médicale.

Article réalisé en collaboration avec le groupe IONIS. 
 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !