Sciences

Galaxies : faible quantité de matière noire et difficulté théorique

ActualitéClassé sous :Astronomie , galaxies , matière noire

Les astrophysiciens ont été surpris par la découverte de trois galaxies elliptiques ne contenant pas ou que peu de matière noire. La dynamique des galaxies elliptiques pourrait s'expliquer sans recours à cette matière, contrairement au mouvement des galaxies spirales, d'après les recherches d'une équipe dirigée par Aaron Romanowsky, de l'Université de Nottingham (Royaume-Uni).

Galaxies : faible quantité de matière noire et difficulté théorique

La matière noire était proposée pour expliquer le mouvement de rotation des galaxies. Ces dernières devaient contenir plus de matière que ce que les astronomes étaient à même d'observer avec leurs télescopes. L'existence de cette masse invisible, et son attraction gravitationnelle sur la matière baryonique ordinaire, est devenue une pierre angulaire de la cosmologie moderne. Les recherches de Romanowsky sur trois galaxies elliptiques jettent le doute sur cette présence, du moins dans certains cas.

Les mesures effectuées par l'équipe ont porté sur la variation de la vitesse de rotation à partir du centre galactique jusqu'à son bord externe. Elle a constaté que la vitesse de rotation des galaxies diminuait vers leur bord externe. Différemment, la vitesse de rotation de la matière au-delà du bord visible des galaxies spirales reste constante. Les astronomes pensent que cela vient de l'effet gravitationnel de halos de matière noire autour des galaxies spirales.

Ils devront désormais expliquer pourquoi certaines galaxies semblent riches en matière noire alors que d'autres non.

Cela vous intéressera aussi