E.T. est l'un des extraterrestres de fiction les plus célèbres. Comment savoir combien de civilisations avancées peuplent le ciel ? © DR

Sciences

Dossier : l'équation de Drake et les extraterrestres

ActualitéClassé sous :Astronomie , extraterrestre , Vie extraterrestre

Découvrez le dossier « Extraterrestres : combien d'E.T. au bout du fil ? ». Depuis 1959, la Terre attend un signal artificiel venu du cosmos. L'équation de Drake permet d'évaluer le nombre de civilisations avec lesquelles nous pourrions communiquer. Avec ce dossier, faites le calcul en examinant successivement les facteurs nécessaires à l'existence d'une vie intelligente extraterrestre.

Sommes-nous seuls dans l'univers ? En ce début de l'année 2014, nous n'avons encore aucune preuve de l'existence de civilisations extraterrestres.

 

Chacun peut avoir son avis, mais les scientifiques ont besoin de preuve, c'est-à-dire d'une expérience ou d'une observation que l'on peut reproduire.

 

À l'âge de huit ans, le futur astronome Frank Drake (né en 1930 à Chicago) pensait déjà qu'il y avait de la vie sur d'autres planètes.

 

Dans l'équation de Drake, le premier des facteurs est le taux de formation des étoiles dans la galaxie, R*. Les astronomes l'estiment de 1,4 à 10 par an, selon les types d'étoiles.

 

Dans l'équation de Drake, Fp représente la fraction de ces étoiles avec des planètes en orbite autour d'elles. Les scientifiques l'estiment entre 13 % et 50 %.

 

Dans l'équation de Drake, Ne représente le nombre de planètes avec un écosystème. Si l'on se limite au Système solaire, on peut estimer que Ne = 3.

 

Dans l'équation de Drake, Fl représente la fraction de ces planètes où la vie est apparue. Si l'on prend comme repère le Système solaire, seule la Terre a vu la vie se développer.

 

Dans l'équation de Drake, Fi est la fraction de ces planètes abritant la vie où l'intelligence s'est développée.

 

L'objectif de l'équation de Drake était de trouver des civilisations avec lesquelles communiquer, capables au minimum de recevoir un coup de fil, même sans être en mesure de décoder le message.

 

En 1961, la guerre froide faisait peser la menace d'une fin du monde à cause de la bombe atomique. Les scientifiques réunis par Frank Drake se sont donc demandé quelle était la durée de vie d'une civilisation technologique capable de communiquer.

 

Au final, le but de l'équation de Drake est de quantifier notre ignorance. Avec une valeur de N comprise entre 18 et 5.000.000.000, autant dire que nous ne savons pas avec combien de civilisations nous pourrions communiquer.

 

Pour aller plus loin sur la question de la vie extraterrestre, voici quelques liens Internet et une sélection de livres.

 

Cela vous intéressera aussi