Opportunity, ici sur sa plate-forme d’atterrissage, est l’un des deux rovers de la mission MER (Mars Exploration Rover). Cette mission a été lancée par la Nasa en réponse aux échecs de l'atterrissage de Mars Polar Lander (1999) et de la mise en orbite de Mars Observer (1993). © Nasa, JPL

Sciences

Opportunity bat le record américain de distance extraterrestre

ActualitéClassé sous :Astronautique , mars , opportunity

Les records sont faits pour être battus. Présent sur Mars depuis 2004, le rover Opportunity vient de battre celui de la plus grande distance totale parcourue par un véhicule de la Nasa sur une autre planète que la Terre.

Le record de la plus grande distance totale effectuée par un véhicule de la Nasa ailleurs que sur Terre vient de tomber. Depuis décembre 1972, il était détenu par Eugene Cernan et Harrison Schmitt, les deux astronautes d'Apollo 17 qui ont parcouru un total de 35,74 km à bord de leur véhicule lunaire.

La semaine dernière, ce record a été battu sur Mars par le rover Opportunity de la mission MER (Mars Exploration Rover). Jeudi 16 mai, durant son 3.309e jour à la surface de la Planète rouge, Opportunity s'est déplacé de 80 m le long du cratère Endeavour, amenant sa distance totale parcourue à 35,76 km. Que de chemin parcouru depuis son atterrissage sur Mars, le 25 janvier 2004 sur la plaine de Meridiani Planum, à l'intérieur d'Eagle, un petit cratère d'une vingtaine de mètres de diamètre pour un mètre de profondeur.

Vingt mètres de plus pour Opportunity

Cette performance est remarquable, pour un rover qui était prévu pour fonctionner trois mois ou pour parcourir 600 mètres. Elle l'est d'autant plus qu'Opportunity, comme son jumeau Spirit, ne peut parcourir sur le sol martien qu'au maximum 86 m par jour. Long de 1,66 m et large de 2,30 m, pour un poids de 170 kg, le déplacement du rover s'effectue à l'aide de six roues de 26 cm de diamètre, qui possèdent chacune leur propre moteur et permettent une grande maniabilité.

Liste des records internationaux de la distance parcourue par un véhicule sur d'autres objets du Système solaire que la Terre. Malgré la performance d’Opportunity, le record établi par l’URSS tient toujours. © Nasa, JPL

Cependant, ce record n'est qu'américain, puisque le record mondial établi par l'URSS tient toujours. Pendant quatre mois, de janvier à juin 1973, les Soviétiques ont fait parcourir plus de 37 km au rover Lunokhod 2, sur la surface lunaire.

Le cratère Endeavour, mine de données géologiques

Depuis août 2011, Opportunity opère sur la bordure du cratère Endeavour, à un endroit nommé Cape York. Signe évident de l'intérêt scientifique de la zone, le rover est revenu plusieurs fois sur ses traces.

Endeavour est un cratère de 22 km de diamètre et d'un peu plus de 300 m de profondeur. Son attrait scientifique réside surtout dans ce qui l'entoure et le recouvre. Il faut comprendre que sa profondeur a évolué depuis son origine. Initialement, après l'impact, ce cratère était profond de deux kilomètres. Mais au fil du temps, Endeavour s'est rempli d'éjectas d'autres cratères et de sédiments éoliens. Les éjectas et autres débris situés aux abords du cratère, ou qui le remplissent partiellement, sont donc vraisemblablement constitués d'un mélange de tout ce que l'on trouve jusqu'à deux kilomètres sous la surface de la région de Meridiani Planum.

Quant à Spirit, l'autre rover de la mission, il s'est éteint fin 2009. Alors qu'il étudiait des affleurements stratifiés en mai 2009, près d'un site Home Plate, il est resté coincé sur le rocher Troy. Malgré les tentatives du Jet Propulsion Laboratory(JPL) pour l'en déloger, Spirit n'a plus jamais  bougé. Ses batteries se sont alors progressivement vidées car ses panneaux solaires étaient mal orientés.

Cela vous intéressera aussi