Le pilote du LM, Jim Irwin, salue le drapeau des États-Unis. Au cours de cette mission Apollo 15, les astronautes vont pouvoir s’éloigner davantage du module lunaire grâce au rover qu’ils ont emmené avec eux. © Nasa

Sciences

Apollo 15 : il y a 45 ans, on roulait sur la Lune

ActualitéClassé sous :Astronautique , lune , Apollo 15

Il y a 45 ans, deux des trois astronautes de la mission Apollo 15 roulaient sur la surface de la Lune. Leur véhicule électrique leur a permis de parcourir près de 28 kilomètres.

Le 31 juillet 1971, deux ans après l'alunissage historique d'Apollo 11, débarquait sur notre satellite naturel, Apollo 15. À son bord, les astronautes Jim (ou James) Irwin et Dave (ou David) Scott. Avec eux : le LRV (Lunar Roving Vehicle), le premier véhicule tout-terrain piloté de main d'Homme à rouler sur un autre corps céleste que la Terre. Un an auparavant, la Lune avait déjà accueilli un engin roulant, le rover soviétique Lunokhod 1, automatique, lui, qui avait parcouru une dizaine de kilomètres.

Le « Moon buggy », son surnom de l'époque, va permettre à l'équipage, exclusivement piéton au cours des deux précédentes missions, d'étendre le rayon d'action et donc d'approfondir l'exploration géologique de notre satellite.

Une photo vintage : les trois membres de l’équipage d’Apollo 15 : Jim Irwin, Al Worden et Dave Scott posent pour Life Magazine devant le modèle d’entraînement 1-G LRV, installés dans des Chevrolet Corvette aux couleurs de l’écusson de la mission. © Life Magazine

Le 4x4 lunaire pouvait transporter près de 500 kg

Le site choisi pour Apollo 15 est au nord des monts Apennins qui bordent le sud-est de la mer des Pluies (Mare Imbrium), dans la plaine Palus Putredinis, plus précisément au bord du chenau Hadley (rima Hadley), probablement créé par le volcanisme au début de l'histoire de la Lune.

Pas de moteur diesel ni à essence sur la Lune, le rover biplace de quelque 200 kg à vide était propulsé par quatre moteurs électriques (alimentés par des batteries non rechargeables). Conçu pour résister à des températures élevées et évoluer sur des terrains accidentés méconnus avec une faible gravité, l'engin long de trois mètres pouvait transporter jusqu'à 490 kg de roches.

La dernière photographie du LRV de la mission Apollo 15, le 2 août 1971, alors que les astronautes Jim Irwin et Dave Scott s'apprêtaient à décoller pour rejoindre Al Worden en orbite. © Nasa

La Nasa nous offre un diaporama

Hormis un problème avec la direction avant qui fut réparé le lendemain, le véhicule a très bien fonctionné. Au cours de leur séjour de trois jours, les astronautes ont pu rouler durant un total de trois heures, en plusieurs fois. Quelque 27,76 km furent parcourus. Le plus grand éloignement avec le LM fut de 5 km.

Pour le 45e anniversaire du premier tour de roue du rover sur la Lune, une série de photographies est publiée sur la page Flickr de la Nasa. Elles montrent le véhicule en action mais aussi les prototypes et les concepts inachevés.

Cela vous intéressera aussi

Bientôt une base permanente sur la Lune ?  La Lune est l’astre le plus proche de la Terre. Pourtant, depuis la fin du programme Apollo, notre satellite naturel n’a plus connu de visite. Cela pourrait bientôt changer car l'Agence spatiale européenne (Esa) prépare la construction d’une base permanente à sa surface. La chaîne Euronews nous parle de ce projet ambitieux dans ce nouvel épisode de Space.