Sciences

Il y a 40 ans Apollo 15 s'élançait vers la Lune

ActualitéClassé sous :Astronautique , Apollo 15 , lune

Le 26 juillet 1971 marque le lancement de la mission Apollo 15, dont les trois astronautes emportaient dans leurs bagages une jeep. Pour la première fois on allait rouler sur la Lune !

Scott photographiant Irwin aux côtés de la jeep lunaire au cours de la mission Apollo 15. © Nasa
Scott (commandant), Worden (responsable du module de service) et Irwin (pilote du module lunaire) formaient l'équipage d'Apollo 15. © Nasa

Après les premiers pas de l'Homme sur la Lune en juillet 1969, les missions du programme Apollo se succédèrent à un rythme régulier. Apollo 12 se déroula en novembre 1969 et Apollo 14 en janvier 1971. S'il n'y avait pas eu la grosse frayeur d'Apollo 13 en avril 1970, on pourrait dire que le programme était entré dans la routine.

L'objectif premier d'Apollo étant atteint (la suprématie sur l'URSS en matière de conquête de l'espace), les Américains commençaient même à regarder d'un mauvais œil la facture grandissante de ces vols lunaires, au point que la Nasa décida de réduire les missions. Apollo 19 fut supprimée et on choisit de glisser un rover dans les bagages de la mission Apollo 15. Il s'agissait (enfin) de faire un peu de science sur notre satellite naturel et trois autres décisions allèrent dans ce sens : l'allongement du temps passé sur la Lune (près de 70 heures), la formation en géologie de l'équipage et la décision de se poser dans un site séduisant pour les géologues, les abords de la faille Hadley, dans la région des Apennins sélénites.

La pierre de Genèse, vieille de plus de 4 milliards d'années, fut découverte par Scott au cours d'une des trois sorties effectuées sur la Lune par l'équipage d'Apollo 15. © Nasa

Ça roule pour Scott et Irwin

L'équipage de la mission Apollo 15 était constitué de David R. Scott, le commandant, qui serait assisté sur la Lune de James B. Irwin, ce dernier ayant la charge de piloter le module lunaire. Scott et Irwin passèrent plusieurs semaines du printemps 1971 à arpenter le désert du Nouveau-Mexique pour y parfaire leur formation en géologie qui se limitait jusque-là à des cours théoriques proposés par la Nasa. Au cours de leur mission lunaire ils seraient accompagnés d'Alfred M. Worden qui resterait en orbite aux commandes du module de service pendant que ses camarades arpenteraient le sol lunaire.

Le décollage de la fusée Saturn V qui emportait Apollo 15 eu lieu le 26 juillet 1971 à 13 heures 34 UTC depuis le centre spatial Kennedy. Le vol se déroula sans incident et quatre jours plus tard l'équipage avait atteint son objectif. Une fois sur la Lune, Scott et Irwin effectuèrent trois sorties au cours des 67 heures que dura leur mission. Ils utilisèrent pour la première fois un véhicule électrique alimenté par des batteries, effectuant des déplacements dans un rayon d'une dizaine de kilomètres autour du module lunaire dans lequel ils entassèrent 77 kilos de roches prélevées sur différents sites. Leur trouvaille la plus spectaculaire fut appelée la pierre de Genèse, un caillou blanc ramassé par Scott aux abords du cratère de l'Eperon qui se révéla être un spécimen d'anorthosite vieux de plus de 4 milliards d'années. De son côté Worden réalisa 1.500 clichés de la surface lunaire depuis son orbite, soit 2 kilomètres de film !

Les trois astronautes furent de retour sur Terre le 7 août 1971, concluant brillamment la première véritable mission scientifique sur notre satellite naturel.

Cela vous intéressera aussi