La fatigue psychologique peut favoriser la sécheresse vaginale. © Phovoir

Santé

La fatigue peut-elle entraîner la sécheresse vaginale ?

Question/RéponseClassé sous :Sexualité , sécheresse , vagin

Il est tout-à-fait possible qu'un gros « coup de fatigue » soit à l'origine d'une sécheresse vaginale. Celle-ci peut également accentuer une difficulté à lubrifier qui chez certaines femmes, serait préexistante. Toutefois, cela dépend grandement du type de fatigue ressenti.

Stress, fatigue psychologique et sécheresse vaginale

Une fatigue à caractère psychologique, accompagnée ou provoquée par le stress par exemple, peut empêcher la femme de se détendre. N'étant pas dans de bonnes conditions pour se laisser aller, elle peut alors être victime de sécheresse vaginale.

Fatigue physique et sécheresse vaginale

En revanche, la fatigue physique seule, peut au contraire favoriser l'abandon nécessaire à la lubrification. D'autant que l'effort physique entraîne la libération d'endorphines par l'organisme, dont le potentiel analgésique favorise l'émergence d'une sensation de bien-être.

Source : interview du Dr Francis Collier, gynécologue au CHU de Lille, 28 septembre 2011

Cela vous intéressera aussi