Santé

Peut-on réduire la quantité de dioxine de ses aliments ?

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , prévention , sécurité alimentaire
Par ordre d’importance décroissante, les principales sources de dioxines (pour un nord américain) sont la viande rouge, les produits laitiers, le poulet et la viande de porc. © SBrools, Wikimédia domaine public

Les possibilités pour un consommateur de réduire son exposition aux dioxines contenues dans les aliments sont réduites. Laver et rincer les aliments n'éliminera pas ces toxines, contenues essentiellement dans les corps gras. Seuls un régime pauvre en graisses et des méthodes de cuisine qui réduisent les graisses (comme leur découpe ou la grillade), peuvent diminuer le taux de dioxine des aliments.

Les jeunes femmes et les femmes enceintes doivent faire particulièrement attention quant à leur exposition à la dioxine pour éviter d'exposer à leur tour leur fœtus et leur bébé sur le moment, mais aussi plus tard dans leur vie. En effet, les dioxines s'accumulent et persistent dans les corps gras, et passent dans le lait maternel.

La prévention doit donc se faire en amont, au niveau de la lutte contre les pollutions, de la production agro-alimentaire et de la sécurité alimentaire. C'est le rôle de l'État, des producteurs et des industriels.

Cette prévention passe par l'amélioration des processus de production, la réglementation des rejets et des normes maximales dans les aliments, le contrôle et la traçabilité des produits alimentaires et l'information du public.

Cela vous intéressera aussi