L'ablation des amygdales et des végétations peut parfois devenir indispensable chez l’enfant. © BravissimoS, Shutterstock

Santé

Ablation des amygdales et des végétations : quand et pourquoi ?

Question/RéponseClassé sous :médecine , amygdales , opérations des amygdales
 

Barrières immunitaires, les végétations et les amygdales font obstacle à la pénétration des virus et des bactéries dans l'organisme. Cependant, l'ablation de ces dernières peut parfois devenir indispensable chez l'enfant. Quelles sont les indications de cette intervention chirurgicale ?

Boules de chair logées à l'arrière de la bouche, les amygdales sont des glandes constituées de tissu lymphoïde. En produisant des anticorps, elles sont impliquées dans le système de défense immunitaire, tout comme les végétations, situées juste au-dessus des amygdales à l'arrière des fosses nasales. Les végétations et les amygdales participent tout particulièrement à la défense contre les maladies affectant les oreilles, le nez, la gorge et les poumons.

L'ablation des amygdales

L'amygdalectomie - c'est-à-dire l'ablation des amygdales - est généralement menée autour de la quatrième ou cinquième année de l'enfant. Une des principales raison est la survenue d'infections respiratoires chroniques.

Elle peut également être indiquée en cas d'hypertrophie des amygdales, après une surveillance rapprochée de leur volume, de la morphologie crânio-faciale et de celle des voies aériennes supérieures. Enfin, une tuméfaction unilatérale des amygdales constitue la dernière indication d'intervention chirurgicale.

L'ablation des végétations

Inutile en cas de rhumes ou de rhinopharyngites à répétition, l'ablation des végétations se fait, elle, de plus en plus rare. Le chirurgien retire les végétations en cas d'hypertrophie avérée ou d'otites aiguës répétitives.

Source : Syndicat national des médecins spécialistes en ORL et en chirurgie cervico-faciale.

Cela vous intéressera aussi