Une simple plaie peut être à l'origine de la contamination par la bactérie du rouget du porc. © Phovoir

Santé

Pourquoi les pêcheurs sont-ils exposés au risque de rouget du porc ?

Question/RéponseClassé sous :maladie , Santé , pêcheurs
 

Le rouget du porc est une zoonose, c'est-à-dire une maladie infectieuse touchant les animaux et pouvant se transmettre à l'Homme. La transmission du rouget du porc s'effectue par contact des espèces sensibles comme les porcs, les ruminants ou les oiseaux. Cependant, de nombreux poissons et crustacés provenant d'eaux contaminées peuvent aussi être porteurs de germes dans le mucus recouvrant leur corps... sans pour autant présenter de maladie. Voilà qui explique pourquoi les poissonniers, écailleurs ou pêcheurs peuvent être particulièrement exposés.

Le rouget du porc est dû à la bactérie Erysipelothrix rhusiopathiae. L'eau dans laquelle vivent les poissons peut être infectée par les déjections d'animaux malades ou porteurs sains. Voilà pourqioi elle touche particulièrement les pêcheurs.

Le rouget du porc chez l'Homme : symptômes et diagnostic

La transmission à l'Homme se fait par voie cutanée, par inoculation accidentelle (piqûre...) ou par souillure d'une plaie préexistante. L'infection humaine se localise surtout au niveau des mains et des doigts après une incubation moyenne de 7 à 8 heures.

La rougeur et l'œdème aux alentours de la blessure vont s'accentuer et la peau prendra rapidement une coloration violette. Les articulations des doigts seront enflées et douloureuses. Le diagnostic est surtout clinique. L'agent infectieux peut être isolé à partir de prélèvements effectués au niveau de la plaie.

Traitement contre le rouget du porc

Une guérison spontanée en 2 à 4 semaines est possible par dessèchement et desquamation des zones cutanées atteintes. Sinon, un traitement à base de pénicilline peut être envisagé.

Pour vous en prémunir, respectez les règles d'hygiène de base. Lavez-vous systématiquement les mains après un contact avec un animal. En cas de plaie sur la peau, nettoyez-la et désinfectez immédiatement. Au moindre doute, consultez un médecin en lui indiquant votre profession.

Source : CNRS

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi