Santé

Conclusion

Dossier - Paléopathologie et «médecine » préhistorique
DossierClassé sous :médecine , préhistoire , paléopathologie

-

Les préhistoriens au cours de leurs travaux de recherches ont parfois été interpellés par des anomalies osseuses sur des squelettes humains. Problèmes génétiques,articulaires, soins, opérations vous en saurez plus en lisant ce dossier.

  
DossiersPaléopathologie et «médecine » préhistorique
 

Pour conclure, au vue des quelques vestiges osseux présentant des traces de soins , des opérations, on peut penser que la « médecine » est née dans les temps préhistoriques. Elle devait être intégrée dans un ensemble de rites de prières, de chants et de danses qui participaient à la guérison..

Il semble bien que les hommes préhistoriques aient pratiqué une sorte de médecine. Les témoignages osseux présentant des pathologies limitées par l'intervention humaine restent cependant relativement rares alors que pour l'Age de la Pierre Polie on connait de nombreuses traces de pathologie et de blessures, voire certaines atteintes physiques post-mortem comme cette pointe de flèche en silex fichée dans la colonne vertébrale d'un homme du néolithique découvert à Auzay en Vendée.


  • Définitions

Paléoanthropologie : des racines grecques anthropos qui qualifie l'homme et palaios qui signifie ancien.

Paléopathologie : des racines grecques pathos qui signifie affection, maladie, qui a donné le terme grec pathologia et palaios qui signifie ancien.

Trépanation : opération qui consiste à faire une ouverture dans un os, dans la boite crânienne.

Galerie photos de Pascal Goetgheluck