Les troubles envahissants du développement se présentent sous différentes formes, moins connues que l'autisme infantileautisme infantile ou le syndrome d'Aspergersyndrome d'Asperger. L'occasion de préciser davantage à quoi correspond l'autisme atypique, le syndrome de Rettsyndrome de Rett (en page suivante) et les autres troubles du spectrespectre autistique.

Des symptômes qui diffèrent d'un individu à l'autre. © jarmoluk, Pixabay, DP
Des symptômes qui diffèrent d'un individu à l'autre. © jarmoluk, Pixabay, DP
L'autisme et tous ses dérivés se jouent parfois avant même la venue au monde du bébé. Les premiers signes ne se manifestent que quelques mois voire années plus tard... © nettsu, Flickr, CC by-nc-nd 2.0
L'autisme et tous ses dérivés se jouent parfois avant même la venue au monde du bébé. Les premiers signes ne se manifestent que quelques mois voire années plus tard... © nettsu, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

L'autisme atypique

L'autisme atypique est une forme particulière des troubles envahissants du développement. La maladie ressemble beaucoup dans les symptômessymptômes à l'autisme infantile, à savoir des troubles sociaux, de la communication et la manifestation de centres d'intérêts très restreints. Mais il est dit atypique car il ne remplit pas tous les critères cliniques qui permettent d'établir l'autisme infantile. Ainsi, l'autisme se manifeste au-delà de 3 ans ou bien l'un des troubles caractéristiques n'est pas considéré comme suffisamment sévère. Cette pathologiepathologie se déclare souvent chez des enfants accusant un important retard mental.

Les troubles envahissants du développement non spécifiés

Reste toute une série de troubles qui ne rentrent dans aucun diagnosticdiagnostic précis. Ces patients présentent des caractéristiques autistiques, avec notamment un retard mental ou des comportements stéréotypés, mais ne rentrent pas dans les critères définis pour les autres troubles envahissants du développement. Les symptômes varient d'un individu à l'autre, mais voici une liste non exhaustive de ceux qui peuvent être remarqués :

  • problèmes dans l'acquisition de la propreté ;
  • retard mental ;
  • troubles du sommeil ;
  • troubles de l'alimentation ;
  • déficit sensoriel ;
  • anxiété ;
  • dépression ;
  • comportement agressif autodirigé (automutilation)...

Ces troubles regroupent dans la Classification internationale des maladies les pathologies numérotées F84.3, F84.4, F84.8 et F84.9.