Santé

Existe-t-il des groupes humains définis par l’ADN ?

Dossier - Diversité génétique et questions de races
DossierClassé sous :génétique , évolution , races

-

La lecture du génome humain a révélé l’ensemble de notre patrimoine héréditaire. On peut aujourd’hui mesurer précisément les différences génétiques entre personnes et populations. Ces différences réintroduisent-elles l’idée de « races » humaines biologiquement différentes ?

  
DossiersDiversité génétique et questions de races
 

Cette faible diversité a encouragé des conclusions un peu rapides : « Nous sommes tous identiques à 99,6%, donc les races n'existent pas, et donc le racisme n'a pas de sens ». Conclusions trop rapides, car 0,4% de différence, cela fait tout de même plusieurs millions de points de divergence entre les ADN de deux personnes ; de plus, il est indéniable que l'on distingue (en général) facilement un Asiatique d'un Africain ou d'un Européen. Et d'ailleurs, on peut être antiraciste sans soutenir que nous sommes « tous pareils »...

Il faut donc se poser encore quelques questions sur la nature exacte de la diversité génétique humaine. Quel est le type de différence que l'on constate entre les ADN de deux personnes ? Comment cette diversité est elle répartie à l'intérieur de différentes populations et d'une population à une autre ? Et l'analyse d'un ADN humain « anonyme » donne-t-elle des informations sur l'ascendance de la personne dont il provient ?