Santé

Bébés : nos stéréotypes selon leur sexe

Dossier - Les bébés : idées reçues et vérités
DossierClassé sous :Bébé , grossesse , Amour

-

Que savons-nous réellement sur le bébé ? Depuis des années, la psychologie du développement fait de nombreuses découvertes sur les capacités précoces des nourrissons sur le plan de la perception, des émotions et du comportement. Notre dossier vous révèle tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les étonnantes facultés des bébés. Vous pourrez aussi tester vos connaissances grâce à nos quiz !

  
DossiersLes bébés : idées reçues et vérités
 

Les stéréotypes sur le sexe peuvent nous amener à penser que les hommes sont dominateurs, rationnels et égocentriques alors que les femmes sont chaleureuses, émotives et tournées vers autrui. Nous possédons tous des stéréotypes sur les sexes. Alors, si l'on nous dit que le bébé que l'on a devant soi est un garçon ou une fille, cela va-t-il influencer notre jugement à son égard ?

Si vous voulez voir apparaître les stéréotypes, faites l'expérience suivante : promenez-vous avec votre bébé de 6 mois et mettez-lui un petit nœud dans les cheveux ; il y aura de fortes chances pour que les personnes que vous croisiez au supermarché pensent que c'est une fille et la trouvent du coup très sage, douce, sensible, peut-être même pipelette !

Fille ou garçon, en fonction du sexe du bébé, notre regard change. © Nicolas Vollmer, Flickr, CC by-nc-sa 2.0

En revanche, il vous suffira de l'habiller en bleu avec une petite salopette et de retourner au même endroit le lendemain pour entendre dire « Il est téméraire, hein ? » ou encore « Il sait ce qu'il veut et il a l'air très actif. On voit bien que c'est un vrai petit garçon qui cherche déjà à explorer le monde ! ».

Présenter son bébé comme fille ou garçon influencera le regard des autres sur son comportement. © daor, Flickr, CC by-nc-nd 2.0

L'influence du sexe du bébé sur notre évaluation du comportement

Deux chercheurs (Condry et Condry, 1976) ont demandé à des adultes d'observer un petit film dans lequel un bébé de 9 mois était assis en train de s'amuser avec différents jouets. À la moitié des participants, les chercheurs demandaient : « Pouvez-vous évaluer les comportements de cette petite fille ? » À l'autre moitié, la question posée était la suivante : « Pouvez-vous évaluer les comportements de ce petit garçon ? » Évidemment, il s'agissait dans les deux conditions du même film...

Face à une petite fille ou un petit garçon, les adultes ont un comportement différent, orienté par le sexe du bébé. © Strelitzia, Flickr, CC by 2.0

En analysant les résultats, les chercheurs se sont rendu compte que les personnes évaluaient différemment les comportements du bébé selon qu'ils croyaient observer un petit garçon ou une petite fille : ceux à qui l'on avait dit qu'il s'agissait d'un garçon décrivirent le bébé comme plus actif et lui attribuèrent plus de plaisir, plus de colère et moins de peur que ceux qui croyaient juger une petite fille.