L’hématurie se traduit par la présence de sang dans les urines. © sercansamanci, Adobe Stock
Santé

Hématurie

DéfinitionClassé sous :médecine , hématurie , sang dans les urines

L'hématurie est la présence de sang dans les urines. On distingue l'hématurie macroscopique, où le sang est visible à l'œil nu (plus de 500 hématies/mm3), et l'hématurie microscopique, lorsque l’urine contient plus de 10 hématies/mm3. Des urines rouges ne sont toutefois pas synonymes d'hématurie : la coloration de l’urine peut être due à un saignement de voisinage (saignement de l'urètre, menstruations...), la prise de certains médicaments ou à l'alimentation (betteraves, mûres...)

Causes de l’hématurie

La cause la plus fréquente d'hématurie est l'infection urinaire (cystite) et s'accompagne alors de brûlures à la miction et l'envie fréquente d'uriner.

Plusieurs autres pathologies peuvent causer un saignement :

  • calculs urinaires ;
  • présence d'un corps étranger dans l'urètre ;
  • hypertrophie de la prostate (bénigne ou cancéreuse) ;
  • traumatisme urologique ou rénal (fracture du parenchyme rénal, plaie vésicale...) ;
  • cancer du rein, des voies excrétrices urinaires, de la vessie ou de la prostate ;
  • glomérulonéphrite (lésion de la membrane basale qui provoque le passage du sang dans l'urine) ;
  • autres néphropathologies (nécrose papillaire, infarctus rénal, kystes rénaux...) ;
  • traitement anticoagulant ;
  • bilharziose ;
  • Une hématurie microscopique peut aussi être déclenchée à l'effort, en raison de microtraumatismes rénaux ou vésicaux et d'une perméabilité glomérulaire accrue à l'effort.

Diagnostic de l’hématurie

La cause de l'hématurie est déterminée par un interrogatoire du patient et un examen physique, puis confirmée par des analyses biologiques (analyse bactériologique, cytologique, protéinurie...) et une éventuelle échographie abdominale. Le traitement sera fonction de la pathologie sous-jacente.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Que révèle la couleur de l'urine sur votre santé ?  En temps normal, l’urine est toujours de couleur jaune. Dans certains cas, l’urine est toutefois brune, rouge, verte ou jaune fluorescent. Qu’est-ce que cela signifie et faut-il s’inquiéter ? 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !