Santé

Doppler

DéfinitionClassé sous :médecine , Doppler , échographie
Le doppler permet par exemple de repérer les varices © Cyril Comtat

L'examen doppler permet d'étudier le débit du sang dans les artères et les veines. Il renseigne ainsi sur ses conditions d'écoulement et sur la bonne vascularisation des différents organes. Il est pratiqué par un angiologue ou un radiologue, soit en milieu hospitalier, soit en cabinet privé.

Pratique d’un examen Doppler

« L'effet doppler » a été décrit pour la première fois par un physicien autrichien, Christian Doppler. Il est notamment à la base du fonctionnement des radars. Appliqué à l'hémodynamique, il analyse la vitesse du flux sanguin. Cet examen est particulièrement utile en cas de facteurs de risques cardiovasculaires (tabac, diabète, hypertension artérielle ou excès de cholestérol) car il donne l'âge réel des artères du malade. Il permet également de repérer plus facilement des caillots (dans le cas d'une thrombose veineuse par exemple), un rétrécissement ou une dilatation anormale des artères.

Déroulement de l’examen

Le doppler utilise les ultrasons. Il fonctionne sur le même principe que l'échographie, à laquelle d'ailleurs il est souvent associé. Il ne nécessite ni préparation particulière, ni anesthésie, ni hospitalisation. Une sonde émettant des ultrasons est appliquée sur la région à examiner, permettant de visualiser l'ensemble des artères en quelques minutes.

Risques éventuels de l’examen doppler

Le doppler est un examen non invasif. Il s'agit d'une méthode d'investigation non traumatique et indolore. Elle peut être pratiquée à tout âge. Elle ne connaît en outre, aucune contrindication.

Sources :

  • Société française d'angiologie, consultée le 25 octobre 2010 ;
  • Centre universitaire hospitalier de Besançon, consulté le 7 janvier 2010.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi