Détecter une maladie du sang en écoutant le cri des globules rouges ? Cette idée astucieuse pourrait bientôt voir le jour dans les hôpitaux. En effet, une étude récente montre qu’il est possible de détecter les ultrasons émis par les hématies et d’en déduire la présence d’une pathologie du sang.

Cela vous intéressera aussi

Dans le sang, les globules rouges, aussi appelés hématies, ont la charge d'apporter l'oxygèneoxygène aux différents tissus et de capter le gaz carboniquegaz carbonique en excès afin de le rapatrier vers le système respiratoire. Comme tout élément de l'organisme, le sang peut tomber malade ou être endommagé par des agents infectieux.

Les hématies ressemblent normalement à des disques de 5 à 10 µm de diamètre dont le centre est affaissé. Lors d'une maladie du sang, leur morphologiemorphologie peut changer. Par exemple, en cas d'infection par l'agent du paludismepaludisme, les globules rougesglobules rouges se gonflent et adoptent une forme irrégulière. En revanche, les personnes atteintes de drépanocytose possèdent des globules rouges rigides qui s'apparentent à des faucilles.

Les personnes atteintes de drépanocytose (ou anémie falciforme) ont des globules rouges en forme de faucille (<em>sickle cells</em> ici). Ce changement de morphologie peut être détecté grâce à un microscope photoacoustique. © <em>National Human Genome Research Institute</em>, DP
Les personnes atteintes de drépanocytose (ou anémie falciforme) ont des globules rouges en forme de faucille (sickle cells ici). Ce changement de morphologie peut être détecté grâce à un microscope photoacoustique. © National Human Genome Research Institute, DP

Une équipe canadienne de l'université Ryerson de Toronto vient de mettre au point une technique ingénieuse pour déterminer la forme des globules rouges. Cette méthode, décrite dans la revue Biophysical Journal, pourrait permettre de dépister rapidement certaines maladies du sang.

Repérer une maladie du sang rapidement avec les globules rouges

Pour connaître la morphologie des hématies, les scientifiques ont... écouté leur cri. Cette méthode peut sembler surprenante, mais elle a l'airair de fonctionner. En effet, lorsqu'il est irradié par une impulsion laserlaser, un globule rouge absorbe de l'énergieénergie et émet une série d'ultrasonsultrasons appelée vaguevague photoacoustique. Cette vague possède des caractéristiques particulières qui peuvent être utilisées pour connaître la taille et la forme d’un globule rouge.

Pour leur expérience, les chercheurs ont utilisé un microscopemicroscope photoacoustique. Un rayon laser est appliqué sur l'échantillon de sang, ce qui provoque l'émissionémission d'ultrasons par les globules rouges. À partir de seulement 21 cellules, les chercheurs ont pu différencier de manière fiable des hématies saines d'hématies malades. Ils souhaiteraient maintenant incorporer cette technologie dans un appareil automatique qui permettrait la caractérisation des globules rouges, et d'éventuelles maladies, à partir d'une seule goutte de sang.