Le patient atteint du syndrome de Guillain-Barré a des sensations anormales au niveau des membres, pouvant évoluer vers une paralysie. © phugunfire, Shutterstock

Santé

Syndrome de Guillain-Barré

DéfinitionClassé sous :maladie , auto-immunité , syndrome de Guillain-Barré

Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) est une maladie des nerfs périphériques aussi appelée polyradiculonévrite aiguë inflammatoire, ou polyradiculonévrite aiguë post-infectieuse, car elle se déclare souvent après une infection.

Syndrome de Guillain-Barré : les séquelles

Généralement, le patient récupère en 6 à 12 mois, mais il peut y avoir des séquelles. Ce syndrome touche des adultes, un peu plus d'hommes que de femmes, et sa fréquence augmente avec l'âge.

Les premiers symptômes sont des sensations de fourmillement, d'engourdissement ou des décharges électriques dans les pieds et les mains. La faiblesse musculaire peut se transformer en paralysie et a tendance à remonter le long de l'organisme, en direction du cou et du visage. Si le contrôle des muscles respiratoires est atteint, une respiration artificielle est mise en place. Des fausses routes et des étouffements sont possibles si l'individu ne peut avaler correctement.

Les infections liées au syndrome de Guillain-Barré : le virus Zika

Les agents infectieux connus pour augmenter le risque de SGB sont :

Le SGB semble lié à un mécanisme d'auto-immunité : le système immunitaire, en luttant contre l'infection, se retournerait contre les fibres nerveuses, conduisant à la destruction de la myéline.

Cela vous intéressera aussi