Santé

Western blot

DéfinitionClassé sous :biologie , protéine , détection
Image d’une membrane de western blot. Les bandes foncées correspondent aux protéines qui ont interagi avec les anticorps marqués utilisés. © JWSchmidt, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Un western blot, ou immunoblot, est une méthode de biologie moléculaire qui permet la détection de protéines spécifiques sur une membrane.

La technique se déroule en plusieurs étapes :

  • des échantillons protéiques sont déposés sur un gel d'électrophorèse et sont séparés en fonction de leur poids moléculaire. Pour cela, un courant électrique est appliqué dans le gel. Plus les protéines ont une taille importante, moins elles migrent vite ;
  • une fois que les protéines ont migré, elles sont transférées sur une membrane qui peut être composée de nitrocellulose ou de polyfluorure de vinylidène (PVDF). La fixation des protéines à la membrane se fait grâce à des interactions hydrophobes et ioniques entre la membrane et les protéines ;
  • blocage de la membrane : cette étape est indispensable pour limiter les interactions non spécifiques ultérieures entre les anticorps et la membrane. Le blocage est réalisé dans une solution de protéines concentrées ;
  • détection : le principe consiste à appliquer sur la membrane des anticorps marqués qui sont spécifiques des protéines que l'on veut observer. On pourra ainsi observer leur position sur le gel.

Les western blots sont largement utilisés dans les laboratoires de recherche qui s'intéressent aux rôles des protéines. Dans le domaine médical, elles sont utilisées dans le diagnostic de certaines maladies. Les tests VIH de confirmation utilisent cette technologie pour détecter un anticorps anti-VIH dans un échantillon de sérum.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi