Cela vous intéressera aussi

Dérivé du grec hypo qui signifie « dessous » et spadon pour « fissure », l'hypospadias est une malformation congénitale du pénis. Celui-ci présente un orifice urinaire situé sur sa face inférieure. Une pathologiepathologie qui toucherait environ trois naissances mâles sur 1.000.

L'hypospadias est une malformation de l'urètreurètre. Ce petit tuyau servant à uriner n'a pas achevé son développement. Le méat urétral, c'est-à-dire l'orifice situé à l'extrémité du gland, se trouve alors sur la face inférieure du pénispénis. Dans la plupart des cas, cette pathologie est associée à d'autres malformations comme une courbure des corps érectiles et un prépuce incomplet. L'hypospadias ne semble pas trouver ses origines dans l'hérédité. L'exposition du fœtusfœtus à des perturbateurs endocriniens est l'une des pistes privilégiées par les scientifiques.

Le traitement passe immanquablement par la chirurgiechirurgie. La reconstruction de l'urètre s'effectue grâce à l'utilisation de la peau du prépuce, du pénis ou du scrotum. Cela permet ainsi de replacer le méat à proximité du gland. La délicatesse de l'opération dépendra de l'endroit où s'est arrêté le développement de l'urètre. Le plus souvent, cette intervention se déroule vers l'âge de 1 ou 2 ans.

Source : interview du docteur François Grima, urologue à Versailles, 5 novembre 2013