Le variant Delta provoque des symptômes légèrement différents des autres variants

Classé sous :Coronavirus , Confinement , Royaume-Uni

Tim Spector est un épidémiologiste anglais du King's College de Londres et, avec ses collaborateurs, il est le créateur de l'application Covid Symptom Study. Les données partagées par les utilisateurs permettent aux scientifiques d'analyser la dynamique l'épidémie au Royaume-Uni

C'est ainsi qu'ils ont pu constater que, depuis mai 2021, période à laquelle le variant Delta du SARS-CoV-2 est devenu majoritaire outre-Manche, les symptômes de la Covid-19 les plus fréquents ont changé. Autrefois, la fièvre, la perte d'odorat et la toux étaient les trois symptômes les plus fréquents. Désormais, les maux de tête, la gorge sèche et le nez qui coule forment le trio de tête. Un mauvais rhume en somme.

Ces symptômes sont rapportés par des sujets jeunes, de moins de 40 ans pour la plupart. Le variant Delta circule activement dans cette population non-vaccinée ou seulement avec une seule dose. Les autorités britanniques ont annoncé que le variant Delta était 40 à 60 % plus contagieux que le variant Alpha. En conséquence, le déconfinement a été repoussé au Royaume-Uni. Initialement prévu pour le 21 juin 2021, les Britanniques devront attendre 4 semaines de plus.

Dans cette vidéo Tim Spector explique les différents symptômes causés par le variant Delta et qui peut rappeler un gros rhume. La vidéo est en anglais. © ZOE

Au Royaume-Uni, le variant Delta a détrôné le variant Alpha. © Andrea, Adobe Stock
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Coronavirus : comment la pandémie va évoluer en 2021 ?  En 2020, le coronavirus s’est révélé imprévisible. Vaccination, mutations, traitements et évolution de l'épidémie : qu’a-t-on appris de la science qui pourrait permettre de prédire 2021 ? © Futura