En 72 heures, Volumic 3D imprime mille cupules de dépistage du coronavirus

Avec le nombre de personnes présentant des signes graves de Covid-19 qui se multiplie, les hôpitaux font face à des pénuries de réactifs pour effectuer les tests PCR de dépistage, mais aussi de consommables.

Une entreprise niçoise, Volumic 3D, a réussi en seulement trois jours à imprimer 1.000 cupules étanches indispensables aux tests de dépistage automatisés. Ce geste de solidarité intervient après que le directeur des laboratoires Cerballiance de la Côte d'Azur, mandatés par l'Agence Régional de Santé pour effectuer les tests, s'est inquiété d'une rupture de stock des fameuses cupules et a contacté Volumic 3D pour envisager une solution.

Les 1.000 cupules ont été conçues en collaboration avec La Ferme3D, une autre entreprise de la région basée à Saint-Rémy-de-Provence, qui s'est assurée de leur étanchéité. Au sein des laboratoires, les équipes ont effectué des analyses techniques qui permettent de confirmer que les cupules imprimées en 3D peuvent remplacer celles utilisées habituellement.

Volumic 3D et La Ferme3D ne souhaitent pas s'arrêter là et réfléchissent déjà pour savoir de quelle façon l'impression 3D pourrait participer à « l'effort de guerre » contre le coronavirus avec les autorités sanitaires et scientifiques.

Les cupules imprimées et testées par deux entreprises de la région Sud. © LaFerme 3D et Volumic 3D