Santé

Le sourire exprime le plaisir...

ActualitéClassé sous :vie

-

A propos du babillage et des sourires chez les bébés.

Depuis des décennies, les spécialistes de neurologie cognitive et de
linguistique débattent âprement à propos de l'âge auquel le langage
débute véritablement.

Ainsi, certains soutiennent que le babillage représente les premiers pas du langage, d'autres arguant qu'il ne correspond en fait qu'à un effort du cerveau pour établir un contrôleplus précis de la musculature de la bouche.
Des chercheurs de Dartmouth College de Hanover (New Hampshire), en collaboration avec une équipe de McGill University de Montréal (Canada), ont analysé l'activité faciale des nourrissons à partir d'un fait déjà établi, à savoir que le langage des adultes mobilise davantage le côté droit du visage que le côté gauche, celui-ci étant commandé par l'hémisphère gauche de l'encéphale chez les droitiers.
En filmant des enfants dans des environnements anglophones et francophones, les chercheurs ont pu constater que la langue n'a aucune incidence sur l'activité faciale durant le babillage, mais que la dominance du côté droit du visage attestée chez l'adulte s'observe également chez le nourrisson. Ainsi l'activité cognitive de l'hémisphère gauche serait déjà engagée dans un processus de développement du langage.
Autre surprise des chercheurs : l'activité du côté gauche du visage est dominante lorsque les nourrissons sourient, ce qui indique que les centres de l'émotion du cortex situés dans l'hémisphère droit sont également déjà actifs.
Le sourire exprimerait donc le plaisir et ne serait en aucun cas le produit d'un comportement social appris.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi