Santé

Cannabis : le produit illicite le plus consommé

ActualitéClassé sous :vie , cannabis , drogue

En France, le cannabis est le produit illicite le plus consommé, en particulier chez les jeunes, et notamment les garçons. On compte 1,2 millions de consommateurs réguliers de cannabis (au moins 10 usages dans le mois), dont 550 000 consommateurs quotidiens, selon les estimations 2005 de l'OFDT.

Cannabis : le produit illicite le plus consommé

Parce que le cannabis est une réalité, le ministère de la Santé et des Solidarités, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) et l'INPES relancent une campagne d'information à destination des jeunes mais aussi de leurs parents : campagne radio, ligne d'écoute spécifique et livret d'information leur sont destinés.

Quelques chiffres

En 2005, 31 % des Français âgés de plus de 18 ans à 64 ans ont expérimenté le cannabis au moins une fois dans leur vie. Un chiffre qui s'élève à 50 % chez les adolescents de 17 ans, selon les chiffres Escapad 2005. 15 % des garçons de 17 ans et 6 % des filles du même âge ont une consommation régulière (au moins 10 usages dans le mois) de cannabis, ce qui est quasiment comparable à leur consommation d'alcool. Le taux d'expérimentation et d'usage régulier est stable chez les jeunes depuis 2003 confirmant qu'un palier pourrait avoir été atteint après la hausse continue observée au cours des années 90. La France se situe dans le groupe de tête des pays européens pour la consommation de cannabis chez les élèves de 16 ans.

Une campagne pour les jeunes mais aussi les parents

Une campagne radio, « le cannabis est une réalité », sera diffusée du 6 au 19 novembre 2006, sur les principales radios écoutées par les jeunes. Elle comporte 8 spots qui opposent le mythe encore répandu de produit naturel et inoffensif (« avec le cannabis, on se sent super bien, ... on se fait plein d'amis »), à la réalité de ses effets négatifs. Ces spots sont réalisés sous forme de témoignages, recueillis auprès de jeunes consommateurs réguliers de cannabis, mais joués par de jeunes acteurs.

Pour relayer efficacement cette campagne, une ligne d'écoute spécifique, « Écoute cannabis 0 811 91 20 20 » (8h - 20h, coût d'un appel local depuis un poste fixe), est également disponible et offre un accès facilité à une information et des conseils personnalisés.

Parallèlement, 280 centres de consultations cannabis, anonymes et gratuits, sur l'ensemble du territoire permettent d'offrir aux jeunes une évaluation de leur situation face au cannabis. Ces consultations sont également ouvertes aux parents. On estime à plus de 4.000 personnes le public accueilli chaque mois dans ces consultations depuis leur création.

Trois brochures destinées aux jeunes, aux parents, et aux personnes qui souhaitent arrêter de consommer du cannabis sont toujours disponibles auprès de l'INPES - Service Diffusion - 01 49 33 23 71

Vous pouvez les télécharger (voir nos liens).

Cela vous intéressera aussi