Santé

Un cannabis thérapeutique qui n'est pas addictif et ne fait plus planer

ActualitéClassé sous :médecine , cannabis , cannabis thérapeutique

Fumer de la marijuana pourrait-il devenir légal à l'avenir ? Des plants d'un cannabis thérapeutique qui ne provoque pas de sensation euphorisante ni d'addiction ou de faim insatiable ont été cultivés en Israël. Une innovation qui ne satisfait pas tous les patients...

Le cannabis, issu du chanvre, est utilisé dans différents pays du monde (Israël, Pays-Bas, certains États américains...) pour un usage thérapeutique. Ce n'est pas encore le cas en France. Cette nouvelle marijuana finira-t-elle par être autorisée ? © AFP

Des scientifiques israéliens ont réussi à développer la culture d'un cannabis utilisable à des fins médicales sans effet euphorisant, rapporte mercredi le quotidien Maariv.

Selon le journal, l'aspect, l'odeur et le goût de ce cannabis sont inchangés, mais celui qui le fume n'éprouve aucune des sensations associées au tétrahydrocannabinol, le THC, la substance active de la marijuana. « Ce cannabis a la même odeur, ainsi que la forme et le goût de la plante originale. C'est exactement le même, mais les sensations associées à sa consommation ont disparu », a affirmé Tzahi Klein, responsable de Tikkun Olam, la société qui a développé cette variété.

Le cannabis est plus connu pour son usage récréatif, illégal. Pourtant, il est la drogue illicite la plus consommée à travers le monde. © Chmee2, Wikipédia, cc by sa 3.0

Un cannabis qui déçoit certains patients

« Beaucoup de nos patients ont essayé la nouvelle plante et sont ensuite venus me voir en se plaignant d'avoir été floués », a-t-il ajouté. Selon Maariv, Tikkun Olam a neutralisé les effets du THC et augmenté ceux d'une autre substance appelée CBD, ou cannabidiol, efficace dans les traitements des diabètes et de divers troubles psychiatriques.

La nouvelle marijuana évite l'effet d'accoutumance et la sensation de faim éprouvée par les consommateurs de stupéfiants.

La loi israélienne interdit la consommation de marijuana, hormis pour des raisons médicales. Quelque 6.000 Israéliens souffrant de diverses maladies sont autorisés à en consommer, selon des statistiques publiées cette année par le Centre médical Sheba de Tel-Aviv et l'Association israélienne pour la lutte contre le cancer.

Cela vous intéressera aussi