Santé

La puce protectrice

ActualitéClassé sous :médecine

-

Les chercheurs du laboratoire français de biophysique électromagnétique, Tecnolab, ont mis au point une biotechnologie qui permettrait de lutter contre les perturbations électromagnétiques des cellulaires, néfastes pour l'organisme.

De nombreuses études ont déjà été réalisées sur le danger potentiel des champs électromagnétiques. Les scientifiques de Tecnolab ajoutent encore à ce climat de suspicion en espérant faire une opération marketing.

Après huit années de recherche sur différents appareils, comme les téléphones portables ou les téléviseurs, ces derniers sont parvenus à la conclusion qu'il y a incompatibilité électromagnétique entre l'homme et la machine. Selon eux, les champs électromagnétiques des appareils sont susceptibles de nuire à l'organisme humain, tant à cause de leur intensité et de leur fréquence, mais aussi à cause de la durée d'exposition qui entraîne des dérèglements biologiques chez l'homme.

Les physiciens ont fabriqué l'oscillateur magnétique de compensation. De la taille d'un bonbon, cette puce en aluminium s'installe sur l'un des deux côtés d'un téléphone cellulaire. Elle n'absorbe, ni ne filtre ce qui sort du téléphone portable mais comme son nom l'indique, elle compense le signal polluant du cellulaire. « L'oscillateur agit en émettant un signal magnétique, qui accompagne le rayonnement du signal du téléphone pour en modifier l'effet néfaste sur l'homme », précise Maurice Fillion-Robin, directeur du Centre de recherche Tecnolab.
Cet appareil peut aussi être installé sur un ordinateur ou un téléviseur. Son rayonnement diffère alors, car il s'adapte au type de rayonnement de la machine dont il compense le signal polluant.

Déjà commercialisé en Asie, aux États-Unis et en Angleterre, cet oscillateur magnétique de compensation arrive maintenant sur le marché canadien et bientôt en France.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi