Santé

Prescription systématique de fluor aux jeunes enfants : c'est fini

ActualitéClassé sous :médecine , fluor , hygiène des dents

Donner du fluor à des bébés avant les premières dents, comme on le recommande aux parents depuis 2002, ne serait utile qu'à un enfant sur huit. Le fluor n'est pas inoffensif et mieux vaudrait, explique-t-on aujourd'huin surveiller l'alimentation, la prise de sucre et l'hygiène des dents, y compris de la mère et du père.

Se brosser les dents : un excellent moyen de prévention. © John Federico / Flickr - Licence Creative Common (by-nc-sa 2.0)

Les experts de l'Agence française de Sécurité sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) ont tranché dans le vif. Ils reviennent en effet sur leurs recommandations de 2002 concernant l'utilisation du fluor dans la prévention de la carie dentaire chez les enfants. Le Pr Bertrand Diquet du Centre de Pharmacovigilance du CHU d'Angers, a dirigé le groupe de travail à l'origine des nouvelles recommandations. « Une majorité d'experts admettent aujourd'hui qu'il n'y a pas de légitimité à prescrire du fluor avant l'apparition des premières dents », explique-t-il.

Résultat, alors que les recommandations de 2002 prévoyaient la prescription systématique de fluor par voie orale (gouttes ou comprimés) de la naissance à 2 ans, « elle paraît désormais inutile avant l'âge de 6 mois », précise l'Afssaps. L'étude souligne que le fluor, s'il est surdosé, peut rendre l'émail poreux.

Une carie dentaire est une déminéralisation locale due à l'activité de bactéries. © CCCD

L'hygiène est la meilleure protection

Désormais, le recours à une supplémentation fluorée « doit être modulé en fonction du risque de carie chez l'enfant », indiquent les experts. Selon le Pr Michel Goldberg (Université Paris Descartes), « seuls 15% des petits seraient cario-susceptibles. Le problème est de les dépister. Il s'agit dans la majorité de cas d'enfants issus de familles défavorisées. L'hygiène alimentaire est souvent déficiente, caractérisée par une consommation excessive de boissons sucrées et de grignotages ».

Bien souvent, « ces petits sont contaminés par leurs mères, elles-mêmes cariées, poursuit le spécialiste. Elles vont transmettre les bactéries à leur enfant en les embrassant par exemple. Voilà pourquoi, un petit dont la maman est cariée est à haut risque de carie ». La supplémentation peut alors être envisagée, à partir de 6 mois, selon un bilan personnalisé de toutes les sources de fluor (eau de boisson, sel...).

En revanche, le brossage des dents et les apports alimentaires de fluor sont estimés suffisants chez tous les autres enfants. Comme le précise le Dr Anne Castot, responsable du Service de l'Evaluation et de la Surveillance du risque et de l'information sur les médicaments à l'Afssaps, « en plus d'une alimentation saine et équilibrée, le brossage deux fois par jour avec un dentifrice fluoré adapté à l'âge reste la base d'une bonne prévention de la carie chez tous les enfants. Et il est important que les parents surveillent le brossage de leur progéniture au moins jusqu'à 6 ans ». Dans tous les cas, ne pas hésiter pas à interroger le médecin ou le dentiste.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi