Santé

Pharmacovigilance : une nouvelle liste des médicaments surveillés

ActualitéClassé sous :médecine , AFSSaPS , médicament sous surveillance

Alli, Protelos, Vastarel, Noctran... De nombreux médicaments ont été à la une de l'actualité ces dernières semaines. Retirés du marché ou sous surveillance renforcée, leur utilisation est très encadrée. L'Afssaps fait un point sur les décisions de santé publique prises depuis le 1er janvier de cette année, et publiera une nouvelle liste des médicaments sous surveillance.

L'Afssaps publiera une nouvelle liste des médicaments sous surveillance. © Phovoir
  • Comprendre le cycle du médicament avec notre dossier

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) va très prochainement mettre en ligne une nouvelle liste des médicaments sous surveillance ou soumis à une réévaluation de la relation bénéfice-risque. Sur son site Internet, elle a publié un point sur les médicaments pour lesquels une décision a été prise entre janvier et septembre 2011.

Selon l'Afssaps, « neuf médicaments ont fait l'objet d'une suspension d'utilisation sur le territoire français ou ont été retirés du marché : Actos, Competact, Di-Antalvic (dextropropoxyphène), Fonzylane (buflomédil), Equanil, Mépronizine, Noctran, Celance, Lipiocis ».

Depuis le mois de janvier, douze autres ont été soumis à une réévaluation de la relation bénéfice/risque qui a conduit à plusieurs décisions de sécurité sanitaire : Multaq, Vastarel, Trivastal, Nexen, Ferrisat, furantoïne, Hexaquine, Protelos, Alli et Xenical. Enfin la minocycline est aujourd'hui réservée à un usage hospitalier et les sirops antitussifs à base de Pholcodine ne sont plus disponibles en accès libre.

Alli fait partie des médicaments dont le rapport bénéfice/risque a été réévalué, au même titre que le Vastarel et le Portelos. © Newbirth35, Flickr CC by nc 2.0

L'Afssaps précise également que « douze médicaments psychotropes ont été soumis à un plan spécifique de surveillance ». Cette procédure a entraîné pour certains des restrictions d'utilisation ou des modifications de présentation.

Les vaccins également surveillés

Cinq types de vaccins ont fait l'objet de programmes de surveillance renforcés et spécifiques :

Enfin, 28 médicaments parmi les 70 suivis dans le cadre d'un plan de gestion des risques (PGR) sont placés sous surveillance renforcée. Rappelons qu'un PGR relève d'une procédure européenne à laquelle est systématiquement soumis tout nouveau médicament, depuis 2005.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi