Santé

Les neurones de la peau capables de calculs comme ceux du cerveau

ActualitéClassé sous :médecine , toucher , neurone sensoriel

Des neurones périphériques de la peau peuvent fournir des informations complexes sur la forme géométrique d'un objet. Ceci nécessite d'effectuer des calculs comme le feraient des neurones situés dans le cerveau.

Les informations sensorielles du toucher commencent à être traitées par des neurones qui innervent la peau des doigts. © Michel-Ange, Wikimedia Commons, DP

Au niveau de la peau se trouvent des terminaisons nerveuses qui récoltent des informations sensorielles sur le toucher : ces terminaisons appartiennent aux neurones de premier ordre du système tactile, dont les corps cellulaires sont localisés dans les ganglions de la racine dorsale de la moelle épinière. Ces neurones périphériques peuvent capter des signaux provenant de nombreuses zones sensibles de la peau.

Pendant longtemps, on a pensé que ces neurones envoyaient simplement des informations brutes qui ensuite étaient traitées par le cerveau, seul capable d'extraire des données sur la géométrie des objets touchés. Et si l'extraction de ces données géométriques complexes commençait bien plus tôt dans ce circuit ?

Ici, des chercheurs de l'université d'Umeå, en Suède, se sont intéressés à des neurones tactiles de premier ordre qui innervent les corpuscules de Meissner et les disques de Merkel du bout des doigts. Ces neurones reçoivent des informations de nombreuses zones sensibles de la peau. Cette étude paraît dans la revue Nature Neuroscience.

Le corpuscule de Meissner ici indiqué par la flèche est un récepteur sensoriel du toucher. © Wbensmith, Wikimedia Commons, cc by 3.0

Les neurones périphériques traitent des informations géométriques

Pour étudier le traitement de l’information dans ces neurones tactiles de premier ordre, les chercheurs ont enregistré les potentiels d’action des neurones. Il est alors apparu que ces neurones tactiles de premier ordre ne se contenteraient pas d'envoyer des signaux au cerveau sur le fait qu'un objet touche la peau. En plus, ils traiteraient des données géométriques sur l'objet touché. Pour faire cela, ces neurones doivent effectuer le même type de calculs que réalisent des neurones du cortex cérébral.

Deux types de neurones tactiles de premier ordre semblent transmettre des informations sur l'orientation des objets, et ce en modulant l'intensité et la structure temporelle de leur réponse. Jusqu'à présent, on pensait que cette capacité de traitement des informations spatiales était dévolue uniquement au cortex somatosensoriel...

Dans le cas de la vision, on pourrait observer un mécanisme similaire : des neurones périphériques pourraient être capables de traiter des informations géométriques sur les objets vus.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Prenez soin de votre peau à petit prix en profitant d'une offre ou d'un code promo L'Oréal  !