Santé

Fructose, un sucre à prendre avec des pincettes ?

ActualitéClassé sous :médecine , goutte , sucre

La goutte, maladie douloureuse, pourrait être liée à la consommation de fructose chez les femmes. Diminuer les boissons sucrées comme le soda, et même le jus d'orange, serait alors bénéfique.

Les sodas contiennent du fructose, un des facteurs probables de risques de la goutte. © Graça Victoria, Fotolia

La consommation de boissons riches en fructose, comme les sodas ou le jus d'orange, serait associée à une augmentation du risque de goutte chez les femmes. Une étude américaine publiée dans la revue Journal of the american medical association vient en effet de montrer qu'en grandes quantités, le fructose augmente l'uricémie - le taux sanguin d'acide urique - et par extension le risque de voir se développer la maladie.

Hyon K. Choi et son équipe de l'université de Boston, étaient déjà parvenus à cette conclusion en 2007, mais sur un public masculin. Or les hommes sont davantage sujets à la goutte. Dans le cas d'espèces, ils ont analysé les données concernant 78.906 femmes, suivies de 1984 à 2006 et sans antécédents goutteux. Après ces 22 années de suivi, 778 nouveaux cas ont été diagnostiqués.

Même le jus d’orange…

 « Nous avons constaté que la consommation croissante de boissons riches en fructose accroît le risque de goutte, conclut ainsi Hyon K. Choi. À partir d'une consommation d'un soda par jour, ce risque augmente de 74 %. Et à partir de deux sodas quotidiens il est multiplié par 2. »

Rappelons que le fructose est un sucre d'origine naturelle, présent en abondance dans les fruits et le miel. Ainsi, selon les auteurs, « même le traditionnel verre de jus d’orange matinal serait plus néfaste si vous en consommez un par jour plutôt qu'un par mois ».

Ils se veulent néanmoins rassurants, soulignant la faible incidence de la goutte chez les femmes : moins de 6 % après 65 ans. Ils soulignent malgré tout qu'il est « important de réduire la consommation de fructose, tant chez les femmes que chez les hommes ». En effet, les sodas, consommés en excès, sont en partie responsables des nombreux cas de diabète ou d'obésité.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi