Les super-physionomistes retiennent facilement les nouveaux visages. © Ollyy, Shutterstock

Santé

Êtes-vous « super-physionomiste » ? Il y a un moyen de le savoir

ActualitéClassé sous :médecine , physionomiste , proopagnosie

-

Les personnes qui ont des capacités exceptionnelles à reconnaître les visages intéressent particulièrement certains corps de métiers comme la police. Des tests permettent de savoir si vous faites partie de ces rares « super-physionomistes ».

Certaines personnes souffrent de prosopagnosie, un trouble qui empêche la reconnaissance des visages, même familiers. À l'inverse, 2 % de la population serait « super-physionomiste », c'est-à-dire capable de se souvenir de personnes vues brièvement ou plusieurs décennies auparavant. Le fait d'être un super-physionomiste n'est pas lié à une intelligence supérieure, à des capacités visuelles ou une mémoire exceptionnelle. Ce trait pourrait être en partie génétique, de même que la prosopagnosie est souvent familiale. La capacité à reconnaître des visages est aussi liée à la personnalité de l'individu : les personnes qui ont de hauts niveaux d'empathie reconnaissent mieux de nouveaux visages, probablement parce qu'elles leur prêtent plus d'attention.

Une nouvelle étude parue dans Frontiers in Psychology suggère que la proportion de super-physionomistes dans la population est proche de celle de la prosopagnosie : une personne sur 50 environ. Dans cet article, des chercheurs de l'université de Bournemouth au Royaume-Uni ont étudié 254 jeunes adultes britanniques pour trouver parmi eux des super-physionomistes.

Des profils intéressants pour la police

Sarah Bates, qui a participé à ces travaux, a expliqué dans The Conversation que les chercheurs ont observé les mouvements des yeux de ces super-physionomistes. Ils se sont aperçus que les super-physionomistes passaient plus de temps sur le nez que les autres participants, qui regardaient beaucoup les yeux. Les super-physionomistes utiliseraient donc une vision plus centrée autour du nez.

Pour savoir si vous êtes super-physionomiste, vous pouvez passer des tests qui consistent à mémoriser des visages puis à les retrouver. L'un de ces tests est le Cambridge Face Memory Test dont une version est disponible en ligne (en anglais). Certaines forces de police s'intéressent particulièrement aux super-physionomistes car ceux-ci pourraient être utiles pour visionner des caméras de surveillance ou pour vérifier des passeports dans les aéroports.

Cela vous intéressera aussi

Police scientifique : comment les empreintes digitales trahissent les criminels  Lors d’une enquête criminelle, il faut savoir tirer parti des informations laissées par le malfaiteur sur les lieux. Les traces digitales sont l'un des indices pouvant permettre de trouver un suspect. Nicolas Thiburce, chef du département Empreintes digitales de la Gendarmerie nationale, nous explique au cours de cette vidéo produite par la Cité des Sciences et de l’Industrie, comment prélever ces traces.