Santé

Le CirrhoMètre diagnostique la cirrhose par simple prise de sang

ActualitéClassé sous :médecine , cirrhose , cirrhose du foie

La biopsie de cellules de foie dans le diagnostic de la cirrhose peut maintenant être évitée. Paul Calès, un médecin du CHU d'Angers a mis au point un test par simple prise de sang, donc moins risqué et bien moins coûteux que la biopsie. De plus, le test, nommé CirrhoMètre, est désormais remboursé par l'Assurance maladie.

Le CirrhoMètre évalue après une prise de sang le risque d'avoir une cirrhose. © Paul Calès, DR

Diagnostiquer une cirrhose du foie grâce à un simple test sanguin, sans examen lourd ou douloureux ? C'est aujourd'hui entré dans la pratique grâce au CirrhoMètre, un test mis au point par Paul Calès, du service d'hépatogastroentérologie du CHU d’Angers. Au mois de juin de cette année, celui-ci a été admis au remboursement par l'Assurance maladie.

Jusqu'au début des années 2000, le diagnostic de cirrhose reposait sur le constat d'un ensemble d'anomalies... pour la plupart non spécifiques. Finalement, l'examen le plus convaincant était l'analyse en microscopie de cellules du foie prélevées par biopsie. Mais elle n'est pas dénuée de risque. « C'est un examen réalisé sous anesthésie locale, invasif et coûteux », nous a expliqué Paul Calès.

Plus besoin de biopsie pour diagnostiquer les cirrhoses du foie, un simple test sanguin suffit. © Sebastian Kaulitzki, Fotolia

Un diagnostic de la cirrhose non invasif

L'arrivée des tests basés sur l'analyse du sang - d'abord le FibroMètre en 1997 puis le Fibrotest en 2001 - a modifié la donne. Grâce à eux, le diagnostic devenait possible en recourant simplement à une prise de sang. Pourtant, ces tests ne mesurent que le degré de fibrose hépatique, sans préciser exactement le diagnostic de cirrhose.

« Seul le CirrhoMètre se concentre sur cette affection. Dans 75 % des cas il permet d'exclure ou au contraire d'affirmer le diagnostic de cirrhose, précise Paul Calès. Le patient se rend à jeun dans un laboratoire d'analyses biologiques et médicales, avec l'ordonnance de son médecin pour une prise de sang. L'analyse est réalisée en moins de cinq jours. Un calculateur commente immédiatement le résultat, exprimant la probabilité d'avoir une cirrhose. » Pris en charge en cas d'hépatite chronique C traitée et sans comorbidité chez l'adulte, cet examen ne coûte que 37,80 euros... au lieu de 1.000 euros en moyenne pour une biopsie en milieu hospitalier.

Qu'est-ce que la cirrhose ? Stade ultime des maladies chroniques du foie, la cirrhose est une cicatrice fibreuse (une fibrose) très évoluée et souvent irréversible. Longtemps silencieuse, la cirrhose est diagnostiquée dans un cas sur deux alors que le patient souffre déjà d'un cancer hépatocellulaire ou d'hémorragie ou autre complication. Aucun symptôme n'est associé à la cirrhose au début, d'où l'intérêt d'un dépistage appuyé sur un test non invasif.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi