Santé

En bref : face au tabac, les femmes sont plus fragiles

ActualitéClassé sous :médecine , tabac , effet du tabac

Les hommes et les femmes ne luttent pas à armes égales devant les maladies. Dans le cadre du 18e Congrès de pneumologie de langue française, le pneumologue-oncologue Julien Mazières revient sur cette idée et rappelle que le tabac n'affecte pas les deux sexes de la même façon.

Avec l'augmentation du tabagisme féminin, les fumeuses souffrent de plus en plus de maladies liées à la cigarette. Cette tendance est inquiétante, d'autant que les femmes ont plus de risque que les hommes de souffrir des conséquences du tabac. © Jean-Michel Berlamont, Flickr, cc by nc nd 2.0

À tabagisme égal, les femmes sont plus touchées par le cancer du poumon que les hommes, une inégalité qui est aujourd'hui bien identifiée. « Certains mécanismes de défense sont probablement moins efficaces chez les femmes que chez les hommes », indique Julien Mazières, pneumologue-oncologue au CHU de Toulouse. Les fumeuses présentent par exemple une augmentation de l'activité enzymatique qui favorise l'effet carcinogène des produits contenus dans le tabac.

Par ailleurs, il existe un lien entre les voies de signalisation des cellules cancéreuses et les hormones« Ainsi, à certaines périodes de la vie des femmes, les hormones naturellement produites ainsi que celles provenant de l'alimentation influencent l'évolution des cancers », explique le pneumologue. Une étude menée aux États-Unis a par exemple mis en évidence un risque plus élevé de cancer du poumon en cas de substitution hormonale combinant œstrogènes et progestatifs, notamment parmi les fumeuses.

Avec 12.000 nouveaux cas chaque année en France, le cancer du poumon est le troisième cancer le plus répandu chez la femme. Ce chiffre correspond à près de 8 % de l'ensemble des cancers féminins, après les tumeurs du sein et du côlon. Quant au nombre de décès, il est estimé à 9.000 par an. De manière générale, les décès féminins attribuables au tabac s'élèvent à 14.000, contre seulement 4.000 au début des années 2000 ! Ces chiffres traduisent l'impact du tabagisme féminin qui a pris de l'ampleur dans les années 1970.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi