Considérés comme personnes vulnérables, les patients diabétiques vont bénéficier d'une application afin de se tenir informé, d'avoir des réponses aux questions pratiques et pour les orienter vers les structures de soins appropriées en cas de manifestation de symptômes. À l'initiative collaborative des équipes de l’AP-HP, de l’Inserm et d’Université de Paris, l'application propose des conseils, la mise en place d'alertes individuelles, des sessions Live et une médiathèque régulièrement mise à jour.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Du venin pour traiter le diabète, l'obésité et les allergies Dans le sud de la Belgique, une équipe de recherche travaille sur un sujet un peu particulier.null

Dès cette semaine, les patients diabétiques confinés à domicile en cette période d'épidémieépidémie de Covid-19Covid-19, auront accès à un programme national d'information, de préventionprévention et d'accompagnement de leur santé proposé par l'AP-HP, la Fédération des Services hospitaliers de Diabétologie (Hôpital Bichat, Pr Roussel ; Hôpital Cochin, Pr Larger, Hôpital Lariboisière, Pr Gautier) et le Centre de Responsabilité de Santé Connectée de l'AP-HP (Dr Boris Hansel, Pr Patrick Nataf).

« Le diabètediabète est l'une des situations à risque d'infection sévère à COVID-19, rappelle le Pr Ronan Roussel, diabétologue à l'hôpital Bichat. Selon les premières études chinoises, il multiplierait par 2 à 4 le risque de décès lié à cette infection et les patients diabétiques sont nombreux à s'interroger sur leur risque personnel ». Pour répondre à cette attente, la Fédération de diabétologie propose, au niveau national, une aide concrète s'appuyant sur l'e-santée-santé.

« Nous avons identifié trois besoins immédiats : informer en temps réel, répondre aux questions pratiques et orienter les patients diabétiques vers les soins adaptés en cas de symptômessymptômes » précise le Dr Boris Hansel, codirecteur du Centre de Responsabilité de Santé Connectée à l'Hôpital Bichat.

L'application permet, entre autres, de suivre des sessions Live vidéo ou la mise en place des suivis individualisés. © Fizkes, Adobe stock
L'application permet, entre autres, de suivre des sessions Live vidéo ou la mise en place des suivis individualisés. © Fizkes, Adobe stock

Session Live, alertes individuelles et notifications

L’application s'appuie sur la plateforme IRIADE. Les patients diabétiquesdiabétiques peuvent s'y inscrire eux-mêmes ou par l'intermédiaire d'un médecin sur le site www.covidiab.fr

Dès lors, le patient diabétique accède à une médiathèque mise à jour quotidiennement. Des notifications sont envoyées à chaque fois qu'une information utile aux patients diabétiques est publiée. En outre, grâce à des questionnaires, des conseils personnalisés sont fournis. Enfin, des questions sur l'état de santé sont posées régulièrement afin d'orienter le patient vers de soins spécifiques selon les recommandations actualisées (médecin traitant, Samu, Urgences) en cas de besoin, en favorisant la téléconsultation. Le système prévoit, pour les médecins qui le souhaitent, la surveillance d'alertes individuelles leur permettant d'agir directement auprès de leurs patients.

CoviDIAB est une application à l'initiative collaborative des équipes de l’AP-HP, de l’Inserm et d’Université de Paris. © CoviDIAB.fr
CoviDIAB est une application à l'initiative collaborative des équipes de l’AP-HP, de l’Inserm et d’Université de Paris. © CoviDIAB.fr

Des sessions Live vidéo sont proposées aux inscrits de CoviDIAB avec des diabétologues, soignants hygiénistes et infectiologues. L'applicationapplication s'adresse à tous les patients diabétiques résidant en France (Métropole et Outre-mer). « Le projet fait intervenir les équipes Inserm U1148  (LVTS, santé connectée, directeur : Didier Letourneur) et U1138 (IMMEDIAB, directeur : Nicolas Venteclef), la Fondation AP-HP pour la Recherche et Université de Paris. »

Ce projet a par ailleurs reçu le soutien de la chaîne YouTubeYouTube PuMS : https://www.youtube.com/pumsuniv 

Voir aussi

Coronavirus : comment décrypter les études et les chiffres ?