Planète

Rarissimes images du mystérieux requin du Groenland

VidéoClassé sous :océan , requin , Groenland

-

Voici de rares images d'un sélacien très discret, le requin du Groenland, un géant de 3 à 5 m mais menant une vie discrète au fond des eaux de l'Arctique et qui n'a été découvert qu'en 1930. Brynn Devine et Jonathan Fisher, biologistes canadiens (Memorial University of Newfoundland), ont filmé de nombreuses fois ce poisson très lent, qui peut sans doute vivre jusqu'à 400 ans.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cette vidéo est un cadeau de Brynn Devine, étudiante, et Jonathan A. D. Fisher, chercheur, de la Memorial University of Newfoundland, qui ont publié un article (en anglais) sur le site The Conversation, accompagné d'images remarquables. Durant deux campagnes, les scientifiques ont plongé une caméra entourée de calmars morts pour filmer le moins connu des sélaciens, le requin du Groenland (Somniosus microcephalus), au nord du Canada, par environ 70° de latitude nord.

Leur piège photographique a immortalisé de nombreuses rencontres, totalisant 250 heures de vidéo, pour la plus grande part dans la baie de Baffin et dans le détroit de Lancaster, dont la profondeur varie de 100 à 800 m. Les observations des marques sur la peau ont permis de les reconnaître et d'identifier ainsi 142 individus, mesurant le plus souvent plus de 3 m, et environ 1,5 m pour les plus petits.

Le requin du Groeland, un sélacien rare et méconnu

Ce grand animal mesure jusqu'à 5 m, plus peut-être, une taille proche de celle du Grand requin blanc. Mais lui vit discrètement dans les profondeurs froides du nord de l'Atlantique et sa vie nous reste encore largement méconnue. En 2016, des chercheurs ont étudié un spécimen de 5 m et ont trouvé dans les yeux des isotopes 14 du carbone, venus des essais nucléaires atmosphériques des années 1950, ce qui a permis d'estimer l'âge de ce poisson. Dans la revue Science, ils annonçaient 392 +/- 120 ans et en déduisaient que l'espèce peut vivre près de 500 ans, établissant un record absolu pour les vertébrés.

Aveugle, malgré ses yeux, il mange des proies vivant sur le fond, des poissons notamment. Mais les chercheurs ont aussi la preuve qu'il lui arrive d'attraper des phoques, leur méthode de chasse restant un mystère, d'autant que, comme le montrent ces images, ces requins sont très lents. Ils vivent lentement, également, et ne deviennent sexuellement matures que lorsqu'ils atteignent 4,5 m pour les femelles et 3 m pour les mâles, soit un âge d'environ... 150 ans.

© Brynn Devine, étudiante, Jonathan A. D. Fisher, Memorial University of Newfoundland