Planète

Plancton : l'étonnant cératium capte la lumière avec ses doigts

VidéoClassé sous :phytoplancton , zooplancton , mer

Le cératium, étonnant dinoflagellé du phytoplancton de l'océan, nage activement mais, comme une plante, sait capter la lumière. Christian Sardet nous parle de cet organisme original dans cet épisode des Chroniques du Plancton.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le ceratium est un protiste, un curieux organisme unicellulaire qui nage lentement dans l'eau à l'aide de ses deux petits flagelles. Afin de générer de l'énergie, il capte le soleil avec des chloroplastes, de petites usines cellulaires, qui fabriquent de la matière organique et produisent de l'oxygène.

Au matin, lorsque le soleil apparaît à l'horizon, le ceratium remonte vers la surface pour capter la lumière avec d'étranges membres similaires à des doigts. Il peut les faire grandir afin de profiter au maximum de l'ensoleillement. Une fois la nuit tombée, il rétracte ses membres pour plonger à nouveau dans les profondeurs.

© Chroniques du Plancton

------------------------------------------------------

Christian Sardet est directeur de recherche au CNRS à l’Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer et un authentique passionné du plancton marin.

Il est le créateur, avec Noé Sardet et Sharif Mirshak de Parafilms (Montréal), des superbes Chroniques du plancton, un voyage en vidéo aux côtés de ces animaux injustement méconnus.

Pour admirer ces organismes de plus près, on peut aussi consulter le beau livre Plancton : aux origines du vivant (Ulmer 2013), prix du Meilleur guide sous-marin au Festival mondial de l'image sous-marine (Marseille, 2014).