Le colibri améthyste (Calliphlox amethystina) est présent dans tout le nord de l'Amérique du Sud jusqu'à l'Argentine au sud. Il est vert sur le dos avec une bande blanche sur le croupion. Les mâles ont une gorge rose brillante et une queue profondément fourchue. Les femelles, elles, ont une gorge blanche, une queue courte et des flancs couleur cannelle.© Alexsatsu, Wikimedia Commons, CC by-sa 4.0
Planète

Le colibri, l'oiseau de tous les records

PhotoClassé sous :Photos , oiseaux , colibri

Le colibri est un volatile impressionnant à bien des égards. Appartenant à la famille des trochilidés, il est aussi appelé oiseau-mouche, à cause de sa petite taille. Mais ce n'est pas pour autant qu'il faut le sous-estimer. Grâce à ses ailes uniques, battant jusqu'à 100 fois par seconde, il est capable de voler très vite. Il peut se déplacer à 56 km/h en moyenne et atteindre les 97 km/h. Il sait aussi faire du surplace ou au contraire effectuer des piqués. Mais le plus étonnant, c'est qu'il peut reculer. Une aptitude que lui seul possède. 

Ses performances sont rendues possibles grâce à la masse du muscle pectoral qui représente 25 à 30 % de son poids contre 5 % chez l'homme. Son cerveau est également très développé. Celui-ci représente 4,2 % de son poids, soit le plus grand ratio de toutes les espèces d'oiseaux.

Pour survivre, cet oiseau de quelques grammes peut se nourrir de 1.000 fleurs en une journée. Grâce à son long bec fin et pointu - pouvant atteindre dix centimètres - et sa longue langue en forme de W, il peut atteindre les profondeurs de la fleur et laper aisément son nectar

Lorsqu'il est éveillé, sa température corporelle atteint les 40°. Il doit alors respirer environ 250 fois par minute au repos et plus de mille fois par minute en vol, pour se refroidir. Mais pendant son sommeil, le colibri entre dans un état de torpeur. À ce moment-là, les battements de son cœur et sa respiration chutent. Ainsi, la température corporelle passe à 21° et il est incapable de réagir, même sous la menace d'un prédateur.

Au total, 340 espèces de colibris ont été recensées. Ces derniers vivent principalement en Amérique dans des environnements très variés, allant des régions arides, aux plaines, en passant par la haute montagne et la forêt vierge. En voici une sélection.

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !