Le photographe Florian Ledoux partage avec nous les photos de l’une de ses récentes expéditions en Arctique, un territoire qui l’inspire beaucoup et où il retourne régulièrement. Pourquoi l’Arctique ? « En quête de l’inaccessible et à la poursuite de l’imaginaire qui enveloppe le Grand Nord, mes expéditions m’ont poussé toujours plus au nord vers des contrées où la nature distille notre esprit, laissant une trace à jamais. » Récompensé par le Grand Prix Drone photo en 2017 (Skypixel/DJI) et le troisième prix du Concours international de photographie de drone organisé par National Geographic, Florian Ledoux dit vouloir « récolter des témoignages principalement visuels afin de partager avec tous, la beauté fragile et incomparable de l’Arctique ».« Voir, témoigner, protéger » telle est la règle que s’est donnée le photographe, inscrite sur le fronton de son site Internet. Découvrez en 12 photos l’un des habitants les plus emblématiques de l’Arctique, hélas, menacé de disparition en même temps que la banquise : l’ours polaire. « Cet été 2017, j’ai eu l’opportunité d’embarquer sur un voilier à deux mâts pour une reconnaissance du Passage du nord-ouest et une exploration du Nunavut. Une expédition de 6 000 km en deux mois, qui m’a permis un beau reportage animalier, avec des images d’un genre nouveau : vues du ciel… », raconte le photographe.

Planète

Ours

Les ours polaires vus du ciel, par Florian Ledoux

diaporama

06/01/2023

Qui n’a pas rêvé un jour de partir pour un tour du monde ? En quête des beautés naturelles que cache notre Planète. Daniel Kordan (Russie) a réalisé ce rêve. Il nous propose aujourd’hui de partager quelques-unes de ses découvertes sur lesquelles il pose tantôt un regard poétique, celui du photographe, tantôt un regard scientifique, celui du physicien de formation, tantôt même un regard d’alpiniste randonneur ou de journaliste. Mais, de la Norvège au Chili en passant par la Russie, les États-Unis, le Groenland ou la Chine, toujours, un regard rempli de douceur, profondément humain.

Planète

Voyage

Tour virtuel du monde : les plus belles photos de Daniel Kordan

diaporama

09/12/2022

Un biome se définit comme une aire écologique — pouvant tout à fait être découpé en plusieurs régions géographiquement éloignées — qui partage des conditions climatiques, une flore et une faune similaires. Utilisé pour la première fois en 1916, le terme fait aujourd’hui référence chez les scientifiques. La classification établie par le WWF découpe la biosphère en quatorze biomes. En Europe, il s’en trouve entre six et huit. Des forêts, humides ou sèches, aux prairies, de montagnes ou de plaines, en passant par les zones humides ou les déserts, chaque biome se découvre avec des particularités étonnantes, touchantes, attachantes. Prêts pour un tour du monde ?

Planète

Paysages

Quatorze merveilleux biomes pour rêver de notre belle Planète

diaporama

25/10/2022

Bien qu’éloigné de moins de 150 millions de kilomètres de la Terre, le Soleil représente une formidable source d’énergie. Il est en effet estimé qu’il pourrait fournir suffisamment d’énergie pour répondre aux besoins de plus de 7.000 fois la population mondiale actuelle chaque année ! Encore faut-il savoir récupérer et utiliser ce potentiel solaire énorme… En 1839, le physicien Antoine Becquerel constata que certains matériaux pouvaient produire de petites quantités d’électricité lorsqu’ils étaient exposés à la lumière du soleil : l’effet photovoltaïque venait d’être découvert.Les recherches se sont alors enchaînées jusqu’à la fabrication du premier panneau solaire en 1954 par les laboratoires Bell. Utilisée comme générateur d’énergie pour les satellites, l’énergie solaire connaît un grand boom lors de la course à l’espace dans les années 1960. Au fil des années, les coûts de production des cellules photovoltaïques ont diminué. Avec la flambée des prix du pétrole, les panneaux solaires ont commencé à être utilisés dans les maisons et se sont progressivement imposés dans le quotidien. De nombreux scientifiques travaillent avec ardeur pour développer des instruments fonctionnant grâce au soleil et des centrales solaires sont en construction dans le monde entier. À travers ce diaporama, Futura vous invite à découvrir certaines de ces inventions d’avenir.

Planète

Éco-consomation

Énergie solaire : 17 inventions audacieuses et révolutionnaires

diaporama

11/10/2022

Les lichens sont issus d'une association entre un champignon et une algue. Il en existe une grande diversité d'espèces (plus de 20.000) et de formes (taille, couleur…). Leur physiologie les rend dépendants au milieu atmosphérique et, par conséquent, sensibles aux polluants présents. Ils constituent alors de précieux indicateurs sur la qualité de l'air : c'est la biosurveillance. Depuis l'ère industrielle, les polluants atmosphériques de diverses natures n'ont cessé de croître, dégradant ainsi la qualité de l'air. Outre l'évaluation par des méthodes physico-chimiques, l'utilisation d'organismes sensibles, comme les lichens, se révèle être un bon outil complémentaire. Plusieurs approches existent selon l'échelle étudiée. Les données obtenues à travers les études de biosurveillance permettent d'évaluer les dépôts atmosphériques et l'origine des polluants apportés à différents niveaux : national, régional ou encore local. Ceci permet également aux collectivités territoriales d'informer les populations sur les risques encourus. Une bonne connaissance sur les lichens, et en particulier sur la diversité lichénique (chaque espèce étant différemment sensible aux polluants atmosphériques), s'avère donc une clef nécessaire pour la biosurveillance. Avec l'aide de Yannick Agnan Biogéochimiste de l’environnement, voici quelques exemples de spécimens de lichens européens.

Planète

Environnement

Les lichens, marqueurs de la pollution

diaporama

16/08/2022

Pourvues de plusieurs bras et d'un disque central, les étoiles de mer intriguent. Tantôt d'une couleur pétillante, tantôt terne, elles se nichent plus ou moins profondément dans les fonds des eaux. Et n'ont pas de bouche ! Mais un « orifice buccal ». Certaines ont la faculté étrange de dévaginer leur estomac... Plutôt carnivores, les étoiles de mer peuvent se tourner vers un comportement charognard ou cannibale. Ce qui ne les empêche pas d'émerveiller les touristes. Parfois pour leur plus grand malheur. Petit tour sans mal de mer de quelques étoiles !

Planète

Étoiles de mer

Les étoiles de mer : des prédatrices insoupçonnées

diaporama

02/08/2022

Nous vous invitons à une virée au cœur de la lumière, de l’infiniment grand à l’infiniment petit, pour un éclairage sur les principaux problèmes de notre Planète. C’est d’en haut que l’expansion des villes sur les campagnes est la plus évidente mais c’est aussi à des échelles plus petites que nous nous apercevons des conséquences du développement humain sur les autres espèces. Seules les créatures des abysses semblent ignorer l’agitation qui règne au-dessus d'elles. Elles utilisent leur bioluminescence pour voguer paisiblement. De l’espace aux abysses, laissez-vous guider.

Planète

Environnement

La lumière, un formidable éclairage sur notre Planète

diaporama

21/06/2022

Découvrez la mer et les eaux comme vous ne les avez jamais vues à travers ces images prises lors du tournage du film Océans, de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. Plonger avec les animaux marins et voir un banc de thons en chasse, danser avec les dauphins dans leurs folles cavalcades, nager à côté d'un grand requin blanc épaule contre nageoire : ce documentaire français vous propose une aventure unique à la rencontre de la vie sous-marine. Il permet ainsi de réfléchir davantage à l'impact de l'Homme sur ce monde magnifique.

Planète

Océanographie

Océans, un film en hommage à la nature

diaporama

08/06/2022

Découvrez en images les merveilles des océans et l'incroyable fluorescence des coraux. Des photos uniques d'une beauté rare sont à retrouver dans ce diaporama. L’occasion également de protéger la planète et même… d’adopter un corail, avec l'association Coral Guardian. Vous souhaitez faire un geste pour la planète ? Vous cherchez une idée de cadeau originale ? Coral Guardian a mis en place un programme de conservation participative afin de réunir les efforts de tous et créer un réseau puissant pour le changement : Adopte un corail. Le but est d’aider à la préservation des récifs coralliens, essentiels à l’équilibre de notre planète et pourtant grandement menacés de disparition. Comment fonctionne le programme de Coral Guardian ? Coral Guardian s’engage à transplanter un corail sur une zone de récifs endommagés, en Indonésie. La bouture provient des tables de culture de l’organisation et correspond toujours aux espèces autochtones afin de ne pas perturber l’équilibre de la biodiversité locale. Ce petit geste pour l’environnement participe également au soutien des populations locales, qui en dépendent fortement. Vous recevrez un certificat d’adoption personnalisé, avec le nom que vous aurez choisi pour votre bout de corail, sa photo et sa localisation GPS !

Planète

Océan

Le mystère des coraux en 15 photos d'exception

diaporama

08/06/2022

Chacune de ces photographies distinguées par le concours Underwater Photographer of the Year nous invite à passer la frontière de la surface de l’eau, à la rencontre des mondes sous-marins encore méconnus. Des petites mares près de chez vous à l’immensité des océans, il y a à chaque fois des histoires, belles ou tragiques, derrière ces images capturées par des plongeurs passionnés. Embarquez pour un émerveillement garanti au sein de la planète Océan.

Planète

Océan

Les plus belles histoires sous-marines en images

diaporama

07/06/2022

Sur Terre, de la glace peut être trouvée sur tous les continents, que ce soit sous la forme de glaciers, d’icebergs, de banquises ou d’inlandsis. Son étonnant rapport à la lumière explique, entre autres, ses incroyables variations de couleurs. De l'Himalaya à l'Alaska en passant par le Chili, l'Antarctique et le Groenland, partez explorer les plus beaux paysages de glace dans ce diaporama.

Planète

Environnement

Top 20 des plus beaux paysages de glace

diaporama

04/02/2022

OI (prononcez Hô-Aïe) a ouvert les portes de sa verrerie de Béziers et de son centre de recyclage du verre. Découvrez le circuit du verre, depuis les bacs de recyclage jusqu’à sa résurrection en bouteille.

Planète

Développement durable

Le recyclage du verre en images

diaporama

01/02/2022

Partez pour un voyage au Timor oriental, un pays de l'archipel indonésien idéal pour la plongée sous-marine. Il se situe, pour sa majeure partie, sur la moitié est de l'île de Timor, la plus grande des Petites îles de la Sonde. L'île tout entière mesure 30.777 km2 et sa partie ouest appartient à l'Indonésie. Le territoire est assez montagneux ; son point culminant est le mont Tatamailau, aussi appelé mont Ramelau (2.963 m). Le climat est tropical et généralement chaud et humide, caractérisé par une saison sèche et une saison des pluies. Dili, la capitale, est la plus grande ville de l'État et son port principal. Découvrez une faune splendide, une richesse des couleurs et des paysages sous-marins incroyables. Bonne plongée en photos !

Planète

Voyage

Voyage au Timor oriental, une plongée féerique

diaporama

19/11/2021

Qui n'a jamais regardé le ciel, subjugué par la beauté d'un nuage spectaculaire, par sa couleur ? Ce diaporama vous permettra d'identifier et différencier les nuages en fonction de leur forme et hauteur. La nomenclature moderne divise les nuages en deux grands types, convectifs et stratiformes :Le soulèvement convectif, souvent vigoureux et au déclenchement abrupt, produit des nuages caractérisés par une extension verticale élevée, mais une extension horizontale limitée. Ces nuages sont désignés génériquement par le terme cumulus.Le soulèvement dit synoptique est le résultat des processus de la dynamique en atmosphère stable, dans un écoulement stratifié. Ce soulèvement est graduel, produisant des systèmes nuageux d'une texture uniforme, pouvant couvrir des milliers de kilomètres carrés. Ces nuages sont désignés génériquement par le terme stratus. Il arrive parfois que ce soulèvement graduel déstabilise la couche atmosphérique, donnant lieu à des nuages convectifs imbriqués dans le nuage stratiforme.Un grand merci à Bernhard Mühr (Der Karlsruher Wolkenatlas) et à John Day (Cloudman's Gallery) pour leur participation à ce diaporama.

Planète

Météorologie

Les nuages, dieux du ciel

diaporama

10/09/2021

Dans les eaux de la zone Indo-Pacifique, de nombreux poissons aux couleurs vives battent des nageoires. Parfois venimeux, souvent inoffensifs, ils naviguent dans les océans Indien et Pacifique sous nos regards fascinés. Parmi les dix poissons que nous avons sélectionnés pour vous, vous trouverez de nombreux petits poissons, un poisson écaille, d'autres munis d'épines, ou encore plusieurs spécimens capables de changer de sexe. La diversité du monde aquatique n'a pas fini de vous surprendre.

Planète

Planète

Top 10 des plus beaux poissons exotiques

diaporama

30/03/2021

Le cabinet de communication Tjep, aux Pays-Bas, s’est penché sur le développement probable des fermes de demain. Une tendance semble avoir été identifiée : ces infrastructures pourraient être développées dans le but de faire vivre des personnes, seules ou en groupes, en autosuffisance. Après avoir consulté des ingénieurs de l’université de Wageningue et de l’Innovation Network d’Utrecht, les designers ont montré leur vision de ces futures fermes. Deux projets sont nés : Oogst 1 et Oogst 1000. Un soin tout particulier a été apporté au respect de la culture néerlandaise et à l’intégration d’un aspect social aux projets. Leurs créations, surprenantes en apparence, reposent sur le développement d’une synergie entre, d’une part, les procédés de fabrication agricole et, d’autre part, la gestion efficace des déchets et de la consommation énergétique. L’accent a donc été mis sur l’écologie et le développement d’une société durable.

Planète

Développement durable

Fermes de demain : les défis d'une agriculture durable, par Tjep

diaporama

19/03/2021

Les radiolaires sont des micro-organismes unicellulaires marins appartenant au zooplancton. La forme géométrique complexe et raffinée de leur squelette est un sujet de curiosité tout autant que leur biologie. L'espace de quelques instants, et au travers de ces magnifiques photos, plongez dans le monde élégant des radiolaires, des organismes encore mal connu des biologistes.

Planète

Plancton

Les radiolaires, des bijoux microscopiques

diaporama

16/03/2021

Poumons des océans, les récifs coralliens sont vulnérables et subissent peu à peu les conséquences des activités humaines. Il est en effet estimé qu’au cours des cinquante dernières années, la Terre a perdu entre 40 et 50 % de ces écosystèmes. Les coraux sont pourtant aussi vitaux pour la Planète que les forêts tropicales. C’est de ce constat inquiétant qu’est né le Catlin Seaview Survey, un programme de surveillance de la faune et de la flore des récifs. Équipés d’appareils sophistiqués, les membres de ce projet patrouillent dans les mers et constituent une extraordinaire banque d'images et de données, prenant la forme d'un Google Street View des océans. Grâce à ces photographies marines, ils veulent dévoiler la beauté et la richesse des récifs coralliens au grand public et lui faire prendre conscience de l’importance de leur sauvegarde. Ils espèrent également aider les scientifiques à mieux connaître, étudier et protéger ces environnements fragiles. À travers ces quelques images panoramiques du Catlin Seaview Survey, Futura vous invite à plonger à votre tour dans l’extraordinaire monde des coraux.

Planète

Océan

La beauté des récifs coralliens révélée par le Catlin Seaview Survey

diaporama

04/12/2020

Le Canada, pays d'Amérique du Nord couvrant près de 10 millions de km², est réputé pour son grand nombre de lacs. Ils seraient des dizaines de milliers, voire des millions selon la méthode de recensement utilisée. D'après le gouvernement canadien, 563 lacs s'étendraient sur au moins 100 km². Impressionnants, mais surtout splendides ! Futura vous emmène admirer onze des plus beaux lacs du pays de l'érable.

Planète

Canada

À la découverte des grands lacs du Canada

diaporama

20/10/2020

Les océans couvrent les trois quarts du globe et nous n’en connaissons vraiment que la surface. Les abysses représentent à eux seuls 98 % de l’espace dans lequel la vie peut se développer. L’exploration des fonds océaniques a démarré à la fin du XIXe siècle, pour réellement prendre son essor à partir des années 1930 avec l’explorateur William Beebe. Dans les années 1950, elle fait un nouveau bond en avant, grâce au bathyscaphe conçu par Auguste Piccard. En 1960, l’un de ces submersibles descend au cœur du Pacifique à 10.916 m de profondeur, dans la fosse des Mariannes, l’endroit le plus profond de la Planète. À partir des années 1980, l’exploration s'accélère, alimentée par des révélations scientifiques majeures. Le XXIe siècle devrait donc voir se soulever le voile du mystère qui enveloppe encore les créatures des abysses.

Planète

Océanographie

Les abysses, ces merveilles des profondeurs, en 40 photos

diaporama

21/01/2020

Chaque année, à la Toussaint, Halloween envahit les villes et les jardins avec son cortège de citrouilles illuminées. Enfants, sculpteurs de citrouilles d'Halloween et commerçants s’en donnent alors à cœur joie. Des œuvres souvent effrayantes, parfois insolites, toujours fascinantes à découvrir dans ce diaporama.

Planète

Environnement

18 citrouilles d'Halloween monstrueusement originales

diaporama

31/10/2019

Au Japon, le jardin est un art et une tradition — historiquement ésotérique et transmise oralement — dont les origines se perdent dans la nuit des temps et que pratiquaient les moines dans les plus anciens temples bouddhistes ou shintoïstes. Tout aussi codifié que l'ikebana et la calligraphie, il répond aux exigences tant esthétiques que spirituelles du Pays du soleil levant. Ce petit archipel montagneux est recouvert à 70 % par la forêt, considérée comme le refuge des divinités et que les Japonais honorent en recréant cette nature idéalisée dans le monde miniaturisé des jardins. L’espace y étant précieux au Japon, ils ont savamment élaboré une interprétation de la nature, soit dans l'illusion d’un horizon à perte de vue, soit dans une réduction conceptuelle de son immensité. Dans cet esprit-là, le jardin japonais respecte trois principes : la reproduction de la nature en miniature, un symbolisme simplifié et le paysage recomposé. Le tout dans un désordre organisé et une asymétrie courbe taillée au millimètre près, à l’inverse du jardin à la française — dont André Le Nôtre en est le plus bel ambassadeur —, fait de lignes droites et de symétrie, et à l’opposé du flou artistique des jardins à l’anglaise. Notre seul point commun avec le jardin japonais tiendrait alors dans la précision de l'agencement…Le jardin japonais est une représentation symbolique de l'univers où chaque élément a sa raison d'être — arbres, animaux, fleurs, plantes, mousses, pierres, eau, ponts, graviers, lanternes, abris. Il existe trois typologies de jardins japonais, parfois eux-mêmes subdivisés.Le jardin de promenade (shizen fūkeishiki) représente le monde en miniature. Il peut être considéré comme la synthèse des différents styles avec deux variantes : celle qui se découvre au fur et à mesure d’un parcours circulaire autour d’une pièce d’eau traversée par un pont menant souvent vers un îlot ou un pavillon symbolisant le paradis, et celle qui permet d'un point fixe d'embrasser du regard l’ensemble du paysage. Il tient forcément compte de la perspective, en trois ou quatre profondeurs, et excelle dans l’art de la dissimulation pour le faire paraître plus grand (le Shakkei ou « paysage emprunté »).Le jardin sec (karenosansui) est destiné à la méditation, uniquement composé de sable, de rochers, de graviers travaillés au râteau, formant des vagues d’eau, et de mousse. Son caractère abstrait et minéral exprime la volonté d’éliminer le superflu, il se rencontre dans les temples. Systématiquement encadré par une enceinte, il est volontairement petit car il contient l’univers en lui. Il émerge vers le XVIe siècle, période durant laquelle il trouve un écho auprès des guerriers. Essentiellement fait pour être contemplé en position assise, il est une invitation au voyage intérieur. Le temps, les saisons, n’ont pas de prise sur ce décor immuable, aux tonalités neutres ou monochromes, exempte de végétaux.Le jardin des thés (Chaniwa) est indissociable de la cérémonie du thé. La déambulation (ou rôji, « sol recouvert de rosée ») jusqu'au pavillon des thés fait office de passerelle entre le monde profane et le monde sacré de la cérémonie du thé. Ce rituel a été codifié par le maître Sen no Rikyû (1522–1591). Cheminer dans ce jardin jusqu’à la maison des thés est donc un itinéraire initiatique, exempt de fleurs susceptibles de distraire le visiteur dont l’esprit doit s’élever au fil de la progression sur le parcours ; il privilégie les arbres pour recréer l’atmosphère sereine de la forêt. Il est visuellement coupé afin que le visiteur soit « hors de sa vie quotidienne ».L'esprit des jardins japonais a vite conquis l'Occident dès l'ouverture du Japon, fin XIXe-début XXe siècle, voici un tour d'horizon des plus beaux exemples à travers le monde.

Planète

Planète

Jardins japonais : une magnificence à travers le monde

diaporama

09/07/2019

Dépoussiéré, le concept du ballon dirigeable bénéficie aujourd’hui des technologies les plus sophistiquées et fait phosphorer militaires et civils de concert. Son grand retour en force est loin d’être une lubie pour passionnés fortunés.Très utilisés au début du XXe siècle, les dirigeables ont été délaissés au profit de l’aviation ; et le tragique incendie, en 1937, de l’Hindenburg de la firme allemande Zeppelin, aux États-Unis, signa la fin des vols commerciaux transatlantiques. Mais, pour mémoire, le LZ 127 Graf Zeppelin avait effectué, durant son exploitation (1928 à 1937), 590 vols, un tour du monde, 143 traversées de l'Atlantique et une du Pacifique, il avait transporté 13.110 passagers.Cette belle au bois dormant technologique revient sur la sellette et motive plus que jamais les grandes puissances mondiales. En France, la filière du dirigeable se structure et fait partie des programmes d'Industrie du Futur dans le cadre « Plans de la nouvelle France industrielle ». La conquête spatiale se réinvente au Safe Cluster (Security and Aerospace actors for the Future of Earth) en Région sud (ex-Paca) qui se rêve en Airship Village, à l’horizon 2020.Les ballons dirigeables répondent aux nouveaux défis écologiques, énergétiques et économiques ainsi qu’aux besoins exprimés par l’industrie, réinventant jusqu’au voyage avec, dans un futur proche, des concepts de croisière de luxe dans les airs. Sans oublier les applications militaires de ces forteresses volantes.Les nouveaux usages identifiés du dirigeable, habité ou autonome, sont multiples. Il peut relayer ou se substituer aux satellites de télécommunication ; en vol stationnaire et mieux qu’un drone, il effectue des missions de surveillance sur des périodes indéfinies (maritime et terrestre, scientifique et environnementale). Cargo aérien, il peut aussi livrer des hôpitaux de campagne et apporter des secours humanitaires lors de catastrophe naturelle sur des zones rendues inaccessibles, car il peut se poser presque partout. Il solutionne le transport aérien de fret complexe (éolienne, tronc d'arbre).S’il présente quelques inconvénients (lenteur et vulnérabilité face aux conditions aérologiques), il dispose de nombreux avantages. Outre une faible dépendance aux infrastructures aéroportuaires, il consomme dix fois moins qu’un avion et 20 fois moins qu’un hélicoptère pour la même charge et la même distance, le dirigeable n’a qu’une très faible empreinte environnementale. Les moteurs électriques devraient progressivement remplacer le kérosène. La rareté du gaz porteur, l’hélium, oblige à concevoir des motorisations hybrides et alternatives.Pour cette raison, il reste encore quelques obstacles à dépasser : les dirigeables doivent être pourvus de structures en carbone extrêmement résistantes. Les enveloppes devront être adaptées pour recevoir des panneaux photovoltaïques et être équipées des dernières technologies de textiles intelligents (capteurs connectés), auto-réparants, ultra-résistants et ultra-légers afin de minimiser les fuites de gaz. Que de défis à relever mais à portée de main. La Nasa songe à déployer dans quelques décennies un dirigeable sur Vénus quand d’autres rêvent, comme l'architecte Tiagos Barros, à des ballons sphériques assemblés en un nuage de mini-village ambulant. Partons à la découverte de ces voiliers des airs...

Planète

Environnement

La grande épopée des ballons dirigeables

diaporama

26/03/2019

Le Mont-Saint-Michel est un site phare du patrimoine français qui accueille chaque année près de 2,5 millions de touristes. En 2005 des travaux ont été lancés pour rendre au site son caractère maritime en combattant l'ensablement aux abords du rocher. Outre le dégagement de 1,2 million de m3 de sédiments, dont 600.000 m3 dans le Couesnon, les enjeux étaient de taille et comprenaient la construction d'un barrage sur le fleuve, la réalisation d'un pont-passerelle léger, celle d'un parc de stationnement paysager sur le continent et la livraison de navettes de transport. La réalisation s'est achevée en octobre 2015. Les coûts sont estimés à 200 millions d'euros. Partez pour une visite guidée en images à la découverte du Mont-Saint-Michel, de sa baie et revivez pas à pas les grandes étapes qui ont marqué la construction de ces nouvelles infrastructures.
Voir aussi notre dossier Le Mont-Saint-Michel dans toute sa splendeur

Planète

Environnement

Le Mont-Saint-Michel et sa baie en images

diaporama

19/06/2018

Au fur et à mesure de la croissance des villes et de leur emprise sur le territoire agricole, se pose la question de l'agriculture urbaine et de l’invention d’une architecture qui donnerait le jour aux fermes de demain.
Comment l’architecte peut-il s’emparer d’un sujet aussi vaste que les jardins de ville ou la pratique maraîchère et le conduire à l’état de projet contextuel plutôt qu’à un simple système ? Comment œuvrer en relevant simultanément le défi d’une invention technique soumise aux lois de la nature et celui d’une insertion urbaine contribuant à enrichir la cité sans la défigurer ?
Introduire l’agriculture en ville est une entreprise qui semble ardue tant les échelles en jeu sont importantes. Il ne peut être question de remplacer une agriculture à la campagne par une agriculture en ville mais bien de repenser la pratique urbaine et périurbaine existante. Voici quelques idées proposées par SOA, une agence d'architecture contemporaine basée à Paris.

Planète

Développement durable

Les fermes urbaines verticales de SOA, le futur de nos villes ?

diaporama

01/06/2018

La nature offre des paysages magnifiques. Et souvent, l’eau, sous toutes ses formes, contribue à ajouter de la beauté à un décor. Est-ce parce qu’elle est source de vie qu’on lui voue un tel intérêt, ou bien parce que sa translucidité la rend à même de se colorer en fonction de la lumière et de l’environnement, afin de donner une altérité à un site ?
Pour en témoigner, nous vous proposons un diaporama de magnifiques clichés de lacs, pris partout dans le monde. Attention les yeux !

Planète

Paysages

20 photos de lacs à couper le souffle

diaporama

04/10/2017

Les bienfaits du thé, qu'il s'agisse de thé noir ou vert, sont réputés. D'un vert clair caractéristique, les plantations de thé font désormais partie intégrante des paysages indiens et sri lankais. La cueillette du thé s'effectue à la main, le plus souvent par des femmes. Découvrez les secrets de la culture du thé en photos.
Thé, tisane, infusion : quelle différence ?

Planète

Plante

La culture du thé en 13 photos

diaporama

26/03/2017

Le départ du Vendée Globe 2016 a lieu dimanche 6 novembre. Tout au long de la course, qui durera trois mois, Futura suivra le skipper Conrad Colman. Grâce à son voilier de type Imoca appelé Galileo alliant technologie, fiabilité et performance, ce Néo-Zélandais invente une nouvelle façon de naviguer : 100 % énergie naturelle et qui produit zéro émission.
Comment fonctionne un tel bateau ? La grand-voile est équipée de panneaux solaires intégrés directement dans le tissu. Ces panneaux fournissent 2 kWh (l'énergie produite est stockée dans un parc de batteries au lithium). Il y a un moteur, électrique bien sûr, qui est également un hydrogénérateur ; l'hélice tourne dans l'eau quand le bateau avance et produit donc de l'énergie. Pour faire simple, cela fonctionne exactement comme pour une voiture hybride. Ce couplage est innovant : en général, sur les bateaux de course, l'hydrogénérateur est un appareil indépendant, posé sur le tableau arrière, mais ici, il est complètement intégré au système.
Découvrez sans plus attendre, en photos, le bateau 100 % énergies propres et sans émissions de gaz à effet de serre de Conrad Colman.

Planète

Environnement

Vendée Globe 2016 : le bateau 100 % énergie naturelle de Conrad Colman

diaporama

04/11/2016

Les plus grands voiliers du monde se retrouvent lors de l'Armada de Rouen. La manifestation fêtera ses 30 ans en 2019, date à laquelle se tiendra la septième édition. L'Amerigo Vespucci, le Sørlandet, le Christian Radich : retrouvez quelques-uns des plus beaux bateaux ayant participé à l'évènement en photos.

Planète

Océan

L'Armada de Rouen en 19 bateaux somptueux

diaporama

05/06/2016

Lors de sa sortie, le film Voyage sous les mers 3D proposait à un public familial de suivre les étonnantes aventures d’une tortue marine. Près de 7 années et 26 expéditions à travers le monde avaient été nécessaires aux scientifiques et techniciens pour réaliser cette œuvre cinématographique. À travers l’incroyable voyage d’une tortue de mer, Futura-Sciences vous fait revivre cette fabuleuse odyssée à la découverte d'une vie sous-marine insolite et d’un monde féerique en péril, peuplé de créatures fascinantes, drôles et parfois inquiétantes.

Planète

Océan

Un curieux voyage sous les mers à dos de tortue

diaporama

16/02/2016

Architecte amoureux de l'océan, Jacques Rougerie consacre sa vie à imaginer comment vivre sur l'océan, à l'intérieur ou à proximité, pour mieux l'étudier et le protéger. Découvrez ses créations les plus emblématiques, depuis ses premières maisons sous-marines jusqu'au magnifique projet d'université flottante destinée aux Merriens, en passant par le navire océanographique vertical Sea Orbiter.

Planète

Océanographie

Rêvons l'océan avec Jacques Rougerie

diaporama

22/04/2014

Après une préparation de près de dix-huit mois, Alan Le Tressoler et Julien Cabon de l’expédition Pôle Nord 2012, sont partis le 26 mars 2012 pour le pôle Nord géographique.
Leur mission : lutter contre la dérive de la banquise pour y réaliser leurs mesures. Dotés d’une minibase scientifique, ils tenteront de percer les derniers secrets du pôle Nord en recueillant des données sur la banquise, le plancton et la microbiologie marine. Ils sont rentrés le 24 avril 2012.

Planète

Climatologie

Expédition Pôle Nord 2012

diaporama

02/03/2012

Le 5 septembre 2009, le bateau Tara est parti de Lorient pour une expédition scientifique de 3 ans sur tous les océans du monde. Son but : étudier la vie microscopique des océans. Le plancton représente : 98 % de la biomasse des océans qui est inconnue à ce jour, 50 % de l’oxygène que l’on respire, le premier puits de carbone de la planète, une source de bioactifs pour la médecine, et un élément clef de la régulation du climat. 
Cette vie marine est aujourd’hui menacée par les bouleversements écologiques majeurs que nous connaissons : le changement climatique et la pollution. Les écosystèmes marins vont-ils survivre à ces bouleversements ? Allons nous vers une transformation de la vie océanique ? 
Face à la nécessité d’agir et de répondre à ces questions, le programme Tara Oceans rassemble aujourd’hui une équipe internationale et multidisciplinaire inédite d'une centaine de scientifiques. Plus de 12 domaines de recherche associent océanographes, biologistes, généticiens et physiciens de prestigieux laboratoires sont associés au projet. L’ensemble des disciplines scientifiques dédiées à l’étude des océans sont pris en compte pour offrir une vision globale du fonctionnement des écosystèmes marins.

Planète

Océanographie

Expédition TARA Océans

diaporama

12/04/2011

Elles couvrent 30,8 % de la surface des terres émergées (chiffre 2015), soit environ quatre milliards d’hectares, selon la FAO. Repoussées par les activités humaines, les forêts reculent, de 3,3 millions d’hectares par an actuellement. Mais cette diminution se réduit : elle a culminé à 8,9 millions d’hectares par an durant la décennie 1990.
Les grandes forêts boréales de la taïga, qui s’étendent au seuil de l’Arctique au nord des continents eurasiatique et américain, constituent les plus vastes étendues forestières. Dans les régions tropicales, où la forêt amazonienne est la plus grande, la déforestation est plus importante.
Une forêt crée un milieu particulier et joue de ce fait un rôle écologique important, au niveau local, régional ou continental. L’humidité est retenue dans les végétaux et dans les sols, et l’ensoleillement est réduit au niveau du sol, ce qui contribue à modifier le climat local. Les forêts constituent aussi une production d’oxygène et un puits de carbone à l’échelle de la planète.
Une grande quantité de matière organique est disponible, ce qui crée des écosystèmes riches, abritant une très large variété d’êtres vivants, des micro-organismes aux grands arbres en passant par les plantes, les champignons et les animaux. Les relations entre eux sont complexes et encore largement méconnues, comme le démontrent les récentes avancées sur « l’intelligence » des arbres.
 Les forêts rendent donc des « services écologiques » multiples qui se révèlent vite là où la déforestation a sévi : asséchement des sols, aridité du climat, érosion des sols, perte de biodiversité, difficulté de pollinisation pour les plantes, y compris d’intérêt agricole, etc

Planète

Environnement

Année internationale des forêts

diaporama

04/01/2011

Découvrez les 10 stades vus de l'espace de la Coupe du monde de football de la Fifa organisée du 11 juin au 11 juillet en Afrique du Sud. Acquises entre fin 2009 et mai 2010 par le satellite coréen Kompsat-2, ces images montrent les stades en voie d'achèvement avant la compétition. Ces photos sont rendues publiques par Spot Image, filiale d'Astrium, qui assure leur distribution.

Planète

Environnement

Coupe du monde de football vue depuis l’espace

diaporama

27/05/2010

L'enjeu est énorme, au moins autant que celui du réchauffement : le nombre d'espèces connues aurait diminué d'environ 30% depuis 1970... La biodiversité, ce n’est pas seulement le fruit de millions d’années d’évolution et le patrimoine unique de notre planète bleue. C’est aussi une richesse dont dépendent les sociétés humaines présentes et futures.

Planète

Environnement

2010 Année de la Biodiversité

diaporama

13/01/2010

Après s'être fait connaître dans les années 60 par la série Flipper, l'ex-dresseur de dauphins Ric O'Barry est aujourd'hui un défenseur acharné des cétacés. Avec l'équipe de l'Oceanic Preservation Society, O'Barry entreprend de révéler au monde entier la vérité sur ce qu’il se passe à Taiji, au Japon, une petite ville qui cache un bien grand secret. Malgré l'hostilité de la police locale et des pêcheurs, O'Barry et ses complices réunissent une équipe de choc : cadreurs et preneurs de sons sous-marins, océanographes et plongeurs en apnée se lancent dans une opération secrète, destinée à rapporter des images interdites de la petite baie isolée...

Planète

Environnement

The Cove : la baie de la honte

diaporama

22/09/2009

2007-2008 a marqué le 125e anniversaire de la première Année Polaire Internationale (API), le 75e anniversaire de la deuxième API et le cinquantenaire de la 3ème API qui, les recherches concernant essentiellement la géophysique, fut appelée Année Géophysique Internationale (AGI). Outre la mise en place de programmes de recherche spécifiques, l’Année polaire est l’occasion de déployer des actions labellisées de communication et de culture scientifiques dirigées vers le grand public, les jeunes, les scolaires. Des campagnes scientifiques se sont déroulées tant dans l'hémisphère nord que dans l'hémisphère sud et ont participé à démontrer le rôle moteur que jouent les régions polaires vis-à-vis du reste de la planète. Toutes les disciplines sont concernées, des sciences humaines et sociales aux sciences biologiques et aux sciences de l'Univers.

Planète

Environnement

Année Polaire Internationale

diaporama

04/06/2007

Lac Baïkal - Moscou : 8000 km ; c'est le périple qu'a entrepris Nicolas Vanier (auteur du film le "Dernier Trappeur") et ses dix chiens en décembre 2005. C'était une grande marche dans la blancheur immaculée des vastes espaces sauvages de Sibérie, l'arrivée ayant eu lieu fin mars 2006, à la fin de l'hiver le plus froid de la planète sur la très symbolique Place Rouge de Moscou. Ici encore, fidèle à ses convictions, Nicolas Vanier a sensibilisé l'opinion publique au travers de cette aventure incroyable, car il faut agir et vite pour préserver ce que les indiens appellent " notre mère à tous" : cette si belle Terre. Disparition des espèces, menaces sur la biodiversité, déforestation, réchauffement climatique, autant de thèmes qui ont été développés au cours de l'Odyssée Sibérienne au travers de partenariats avec le WWF, l'ADEME et le CRDP de Paris. Cette expédition était placée sous le thème de l'éducation à l'environnement pour un développement durable.

Planète

Développement durable

L'Odyssée Sibérienne de Nicolas Vanier

diaporama

30/12/2005

Katrina est un des ouragans les plus puissants qui ait frappé les États-Unis. Accompagné de vents dépassant 220 km/h, ce cyclone de catégorie 5, s'est abattu fin août 2005 sur la Louisiane, le Mississippi, l'Alabama et l'ouest de la Floride, faisant des centaines voire des milliers de morts. L'ouragan Rita était lui-aussi de catégorie 5 après être entré dans le golfe du Mexique. Il a touché les côtes est du Texas et de ouest de la Louisiane le 24 septembre 2005, vers deux heures du matin heure locale, avec des vents de 200 km/h en rafales. Wilma, douzième ouragan de l'année, a également fait de nombreuses victimes en cette terrible année.

Planète

Météorologie

Cyclone - ouragan : Katrina, Rita & Wilma dans les Caraïbes

diaporama

31/08/2005

Humblement, Yann Arthus-Bertrand affirme que ses photographies, saisissantes de beauté, ne font que reproduire le monde. Encore faut-il savoir le regarder. Les images colorées, resplendissantes, singulièrement géométriques qu'il rapporte d'ici et d'ailleurs forment un des plus beaux hymnes à la Terre qu'il nous faut savoir préserver.

Planète

Environnement

La Terre vue du ciel par Yann Arthus-Bertrand

diaporama

07/01/2005

Le 26 décembre 2004 à 7 h 58 (heure locale), un puissant tremblement de terre s’est produit au large de l’île indonésienne de Sumatra (magnitude de 9,1 à 9,3). Vingt minutes plus tard, un tsunami s’est abattu sur les côtes de l’Indonésie, du Sri Lanka et du sud de l’Inde. Les dégâts occasionnés sont impressionnants.

Planète

Environnement

Tsunami / Raz-de-marée - Asie 26 décembre 2004

diaporama

31/12/2004