Planète

La ville de La Rochelle

Dossier - La Rochelle et ses trois tours
DossierClassé sous :géographie , aquarium , océan

-

Le charme de La Rochelle est sa vieille ville avec ses rues à arcades, mais aussi, dressées face à l’Atlantique, les trois tours, Saint-Nicolas, la Chaîne (XIVe siècle) et la Lanterne (XIIe et XVe siècles) qui sont les vestiges du programme de fortifications édifié à partir de 1199 par la ville, grand port de France sur l’Atlantique. La Rochelle est donc aussi vouée à l’océan avec son port, son aquarium et son centre de recherche sur les mammifères marins.

  
DossiersLa Rochelle et ses trois tours
 

Au Xe siècle, en l'an 961, Guillaume d'Aquitaine octroie à La Rochelle une charte concernant le droit d'ancrage et de lestage des navires. À cette époque, le port primitif se situe au pied de la tour de la Lanterne sur le ruisseau du Lafond.

Les paquebots Marina et Britannia au départ de La Rochelle. © Didier Duforest, Wikimedia commons, CC by-sa 4.0
Guillaume d'Aquitaine

Il règne de 1126 à 1137 sous le nom de comte de Poitiers et duc d'Aquitaine, Guillaume X. Mort au cours d'un pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle, il prie, dans ses dernières volontés Louis VI le Gros de bien vouloir marier son fils Louis ( futur Louis VII) à sa fille aînée, Aliénor d'Aquitaine. Il devient, à la fin du Moyen Âge, un personnage de légende.

La Rochelle s'affranchit des tutelles féodales.  Avant 1200 et pour la première fois en France, il y a un maire à La Rochelle, Guillaume de Montmirail. Guillaume de Montmirail, seigneur de Boscodon, était un noble français, et a été le premier maire de la ville, suite à son élection en 1199, laquelle fut la première de l'Histoire de France. Sa nomination fut le résultat du renouvellement, en 1199, par Aliénor d'Aquitaine, de la charte de commune octroyée à La Rochelle par son père, Guillaume X, ainsi que la concession à la ville de pouvoirs politiques et judiciaires étendus.

La Rochelle © R. Schmidtke - Wikipedia

Le Moyen-Age marque son apogée grâce au vin et au sel. Elle sera le plus important port français sur l'Atlantique jusqu'au 15ème siècle.

1568 -  Les Rochelais optent pour la cause réformée lors du coup d'état du 9 janvier. Poussé par la propagande des pasteurs, le maire protestant François Pontard, soulève la ville contre les catholiques. Ces derniers fuient mais 13 prêtres sont arrêtés, égorgés et jetés à la mer du haut de la tour de laLanterne, qui prendra le nom de « tour des Prêtres ». Les églises Notre-Dame-de-Cougnes, Saint-Sauveur et Saint-Barthélemy sont détruites, leurs pierres servant à renforcer les murailles.  La Rochelle se proclame république indépendante et calviniste.

Elle a un statut de ville libre dès 1590, mais, épanouie, elle menace la politique d'unification de Richelieu et la répression ne se fait pas attendre.

De 1620 à 1628, Louis XIII, qui veut mettre fin aux privilèges dont bénéficient les protestants, mène une politique de rétablissement de l'autorité militaire de l'État et fait assiéger la ville par le duc d'Epernon. La Rochelle cède, la mairie est supprimée et la ville se retrouve sans privilèges.

En 1630-1635 c'est le début de relations régulières avec la Nouvelle-France (Canada) et les Antilles. Puis la Révolution et les guerres de l'Empire endorment la ville jusqu'en 1890, date de la création du port en eau profonde de La Pallice.

Port La Pallice © R. Jouan 6 Wikipedia

Les allemands  y établiront une base sous-marine lors de la deuxième guerre mondiale, à peu près aussi moche que celle de St Nazaire ! 

Entree du port - diagramme de situation

Ce n'est pas la seule similitude entre les deux villes qui, sauf erreur, sont les deux dernières villes de France à avoir été libérées, les fameuses « poches »... A la différence importante que St-Nazaire fut entièrement détruite et La Rochelle relativement épargnée.

Base La Rochelle
Base Saint Nazaire