Planète

Triton alpestre

DéfinitionClassé sous :zoologie , Triton , salamandre
Photo d'un triton alpestre. © Cardioceras - domaine publique

Triton alpestre – (Laurenti 1768) - Ichthyosaura alpestris

  • Ordre : Urodèles  
  • FamilleSalamandridae
  • Taille : 7/10 cm    
  • Longévité : 20 ans

Statut de conservation IUCN : LC préoccupation mineure

Description

Le triton alpestre est une des espèces de tritons les plus fréquentes et les plus colorées. La femelle est un peu plus grande que le mâle. La partie supérieure du corps est généralement bleutée, mais peut être également brune ou verdâtre, alors que le ventre est orangé. En période de reproduction, on peut observer un dimorphisme sexuel accentué. La teinte des femelles reste terne alors que l'épiderme des mâles s'orne d'une coloration bleu vif sur les flancs, et de taches noires sur fond beige le long du corps, de la tête et des pattes, alors que se développe une petite crête pareillement décorée.

Habitat

On trouve le triton alpestre dans les régions tempérées d'Europe jusqu'à l'Ukraine. Il fréquente les points d'eau calmes et peu profonds : mares, étangs, bras morts de ruisseaux, abreuvoirs à bétail ou dans des vasques de cavités souterraines. Il est relativement courant en plaine et dans tous les reliefs jusqu'à 3.000 mètres d'altitude.

Comportement

L'animal passe une grande partie de sa vie sur terre, mais a besoin d'eau pour se reproduire. C'est un nocturne qui se déplace lentement. Excellent nageur, il peut évoluer même en plein jour dans le plan d'eau qu'il occupe, et peut faire preuve, lorsqu'il chasse, d'une vivacité qu'il est loin d'avoir sur le sol.

Reproduction

Après avoir quitté son gîte hivernal, le triton alpestre rejoint un plan d'eau et mue. Il abandonne sa peau rugueuse pour une nouvelle peau lisse et perméable qui lui permet de respirer partiellement sous l'eau. Le mâle arbore des coloris éclatants qu'il exhibe à la femelle. Il ondule de la queue pour envoyer vers la femelle les phéromones attractives. Lorsque la femelle est séduite, elle suit le mâle qui éjecte un spermatophore. La femelle place alors le sac au niveau de son cloaque pour être fécondée. Elle pond ensuite les œufs dans la végétation aquatique. Les larves passent par divers stades d'évolution, jusqu'à la perte des branchies pour devenir des individus adultes.

Régime alimentaire

Le triton alpestre se nourrit d'Invertébrés aussi lents que lui : cloportes, petites limaces, mais aussi œufs d'Amphibiens. Il détecte ses proies autant à la vue qu'à l'odorat.

Menaces

À l'instar des autres espèces d'Amphibiens, le triton alpestre est vulnérable face à la pollution des eaux douces et la destruction de ses habitats naturels. En France, l'animal est protégé.

Cela vous intéressera aussi